Décès de l'écrivain académique et politique kényan Ali Mazrui

Julien Helmlinger - 21.10.2014

Edition - International - Ali Mazrui - Ecrivain kényan


Lundi 13 octobre, l'écrivain, historien et professeur kényan Ali Mazroui, né à Mombasa en 1933, est décédé à l'issue d'une longue maladie. Alors qu'il était âgé de 81 ans, il laisse derrière lui un héritage culturel dont la renommée aura largement dépassé les frontières de son pays natal. Considéré comme l'un des plus grands intellectuels africains, s'étant lui-même considéré comme un patriote, l'homme de lettres a influencé toute une génération post-coloniale. Il a publié un nombre important de livres et joué un rôle majeur dans la formation universitaire.

 

via Facebook 

 

 

Né le 24 février 1933, quelque 20 ans avant l'insurrection des Mau Mau ayant défié l'autorité coloniale britannique, Ali Mazrui a notamment publié une série d'essais sur la lutte du peuple kényan contre les colonialistes, se posant en défenseur des combattants de la liberté. Il prônait notamment la nécessité de reconnaître les héros nationaux, sans toutefois les idolâtrer. S'il exprimait ses idées en ses livres, il le fit également volontiers dans les colonnes de la presse.

 

Il a également écrit sur d'autres sujets d'actualité, comme les religions, la mondialisation, le terrorisme et les formes d'extrémismes. Et sa carrière académique lui aura donné l'occasion de multiplier les voyages à travers le monde. En 1966 il a notamment obtenu son doctorat de philosophie à l'université d'Oxford, mais aussi intégré l'université de Makerere en Ouganda, à la tête du Département de science politique et en tant que doyen de la Faculté des sciences sociales.

 

En raison de ses opinions politiques, dans les années 1970 l'écrivain s'était notamment attiré les foudres des régimes kényan et ougandais, respectivement ceux de Daniel arap Moi et Idi Amin respectively, irritant la classe dirigeante, ce qui le contraignit à l'exil aux États-Unis. En même temps il ne faisait pas l'impasse sur la critique de l'influence croissante de la culture occidentale et ses travers dans le monde.

 

Sa carrière a été plusieurs fois primée. Selon sa propre volonté, il sera exhumé au monument de Fort Jesus, dans sa ville natale.