Décès de l'écrivain et journaliste Ladislas de Hoyos

Clément Solym - 13.12.2011

Edition - Société - Décès - journaliste - écrivain


Le grand journaliste et écrivain Ladislas de Hoyos est décédé le 08 décembre dernier suite à une longue maladie. Il avait commencé sa carrière à France Soir, avant de devenir correspondant à Londres pour TF1. Il est ensuite devenu rédacteur en chef des journaux télévisés du soir et du week-end pour cette chaîne.

Sa plus grande affaire aura été la traque de Klaus Barbie, ancien chef de la Gestapo à Lyon. Avec les époux Klarsfeld, il a retrouvé sa trace en Bolivie en 1972 sous le nom de Klaus Altman. Il a ainsi pu obtenir la première interview de Klaus Barbie et a suivi l'affaire jusqu'à son procès.

 


En 2001, il a mis fin à sa carrière de journaliste pour occuper le poste de maire de Seignosse (dans les Landes). Il a été réélu en 2008. Il occupait encore cette fonction lorsqu'il est décédé. Il avait 72 ans. Il était aussi l'auteur d'un ouvrage sur Klaus Barbie, intitulé simplement Barbie, et d'une autobiographie, Scoops et flops.

 

Retrouver les livres de Ladislas Hoyos, sur Comparonet 


Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, lui a rendu hommage dans un communiqué : « Avec Ladislas de Hoyos, une conscience vient de s'éteindre. Celle du grand journaliste qu'il fut, dès ses débuts à France-Soir comme grand reporter des Amériques du Nord et du Sud, puis sur TF1 ». Il a aussi évoqué « un grand présentateur du 20h » et « un grand maire ».