Décès de l'écrivain pour la jeunesse Margaret Mahy

Clément Solym - 24.07.2012

Edition - International - margaret mahy - livre - décès


Margaret Mahy est morte à 76 ans à la suite d'une brève maladie, a annoncé The Guardian, alors que certains de ces amis s'attendaient à la voir atteindre ses 100 ans.

 

Margaret Mahy book signing

 

 

Cette auteure très prolifique et gagnante de nombreux prix était l'une des figures littéraires les plus appréciées de la Nouvelle-Zélande. Elle aimait écrire pour les enfants, dans des récits toujours pleine d'humour et parfois fantastiques. C'est un éditeur américain qui l'a remarqué alors qu'elle était bibliothécaire.

 

Elle venait de publier une histoire dans un journal pour enfant. À la suite de cette rencontre, elle envoya plus de 100 histoires qui recouvraient plus de 15 ans de travail non publié. Un pari qui a pris.

 

Son premier livre d'images fut Un Lion dans le pré, édité en 1969. Il s'ensuivit un large répertoire de fiction pour enfants, puis pour adolescents. Depuis 1980, Margaret Mahy était devenue une auteure à plein temps.

 

« C'est dans la nature des livres d'avoir la capacité de vous rendre puissant sur ce que vous pouvez changer et réaliser dans votre vie », a déclaré un jour Margaret Mahy.

 

Corbalis admet son talent : « Elle a confronté n'importe quel sujet dans son écriture, particulièrement pour des enfants plus âgés, et elle avait un sens de l'humour énorme, soutenu par une intelligence très élevée. Elle a été intéressée par la science et toutes sortes de choses. Elle a été très largement lue ».

 

« Adieu Margaret, je vous salue, il a été à la fois un honneur et un privilège de vous connaître », a déclaré son ancien éditeur et libraire, Graham Beattie, appelant Margaret Mahy comme « l'un des auteurs les plus grands jamais connus de la Nouvelle-Zélande ».