Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Décès de l'écrivain Urs Widmer, essayiste et dramaturge bâlois

Julien Helmlinger - 03.04.2014

Edition - International - Urs Widmer - Dramaturge - Décès


Comme l'a rapporté la maison d'édition Diogenes ce jeudi matin, via un communiqué de presse, l'écrivain suisse germanophone Urs Widmer, dramaturge et auteur de pièces radiophoniques natif de Bâle, est décédé ce mercredi à Zurich. L'homme de lettres disparaît à l'âge de 75 ans, des suites d'une maladie. Il nous laisse en héritage les quelque 80 oeuvres en prose qui auront fait de lui l'un des auteurs contemporains de langue allemande les plus célèbres.

 

 

Crédits : Prixlitterature.ch

 

 

Fils du traducteur et critique littéraire Walter Widmer, Urs est né le 21 mai 1938 à Bâle. C'est en cette ville, mais aussi à Montpellier et Paris, qu'il étudia la philologie allemande puis celle romane. Le futur écrivain a travaillé dans la maison d'édition Walter, à Olten, puis chez Suhrkamp à Francfort, avant de se consacrer à l'écriture. Sa première publication, en 1968, était celle de son récit Alois.

 

Le grand public l'aurait finalement plus largement découvert avec la parution en l'an 2000 de son roman Der Geliebte der Mutter (L'homme que ma mère a aimé), premier opus d'une trilogie autobiographique que complétèrent ensuite Das Buch des Vaters (Le livre de mon père) et Ein Leben als Zwerg (Une vie de nain) parus respectivement en 2004 et 2006.

 

Urs Wilmer est présenté par les éditions Diogenes comme l'un des écrivains suisses les plus polyvalents et les plus prospères après Friedrich Dürrenmatt et Max Frisch. Sa carrière littéraire aura donné lieu à la publication de quelque 80 titres en prose, des pièces pour le théâtre et la radio, mais également des essais. Il a notamment reçu en 2007 le Prix Friedrich Hölderlin, de la ville allemande de Bad Homburg, et aurait dû se faire décerner le Prix Jakob Wassermann de la ville bavaroise de Fürth le 18 mai prochain.

 

Son autobiographie publiée l'automne dernier, son dernier ouvrage Reise an den Rand des Universums (Voyage aux confins de l'univers), également remarqué, lui aura par ailleurs valu d'être récompensé de Prix suisse de littérature 2014.

 

Des obsèques officielles sont prévues en son honneur à Zurich, indique son éditeur sans mentionner de date précise, tandis que son enterrement se fera parmi ses proches.