Décès de l'éditeur et amateur d'arts Jacques Damase

Julien Helmlinger - 15.07.2014

Edition - International - Jacques Damase - Décès - Editeur d'art


Ce vendredi 11 juillet, l'éditeur et grand amateur d'art Jacques Damase est décédé après avoir été victime d'un accident survenu aux États-Unis. Malgré son rapatriement à Paris et bien que sa santé lui avait permis d'enchaîner les voyages à travers l'Europe comme en Amérique du Sud, l'homme âgé de 84 ans a succombé à ses blessures.

 

 

 

 

 

Jacques Damase est né à Brest en 1930. Il a ouvert sa première maison en 1948, alors qu'il n'était âgé que de 17 ans. Ce qui en faisait le plus jeune éditeur du monde. Dans les années 50, il fréquenta à Paris des artistes et gens de lettres, et se fit notamment un ami de Sonia Delaunay, ou encore de Jean Cocteau.

 

Damase emprunta à ce dernier un titre de ballet, Parade, pour en baptiser une collection de livres à laquelle il aurait attaché un soin particulier, pour ce qui toucha au choix du papier, mais aussi à la typographie, un domaine dont il se serait fait une véritable passion. C'était un indépendant qui fonctionnait avant tout aux coups de coeur.

 

On doit à l'éditeur la première monographie consacrée à l'œuvre du peintre Robert Delaunay, et le spécialiste accompagna ensuite la fin de la carrière artistique et abstraite de Sonia Delaunay. Il était d'ailleurs attendu prochainement comme l'un des principaux conseillers d'une exposition programmée au Centre Pompidou.

 

Centre Pompidou qui avait également consacré une exposition à Jacques Damase en 1979-1980. Parmi ses publications célèbres sont citées Le numéro de Barbette, publié en 1980, biographie de la première drag queen parisienne, amie de Man Ray et Cocteau, ou encore Atao, livre sur la Bretagne natale de l'éditeur.