Décès de l'historien et éditeur Mohamed Masmoudi

Julien Helmlinger - 16.10.2013

Edition - International - Décès - Mohamed Masmoudi - Editeur


La Tunisie a perdu l'un de ses découvreurs de talents littéraires. Ce lundi 14 octobre, l'historien et l'éditeur tunisien Mohamed Masmoudi, fondateur de Sud Editions et Doremail, est décédé à l'âge de 79 ans après un long combat contre la maladie. Avant de créer sa propre maison d'édition, l'homme d'affaires avait entre autres été directeur des publications à SNED et directeur général fondateur de la Maison arabe.

 

 

 Crédits : Sud Editions

 

 

Né en 1934, Mohamed Masmoudi avait fondé l'Association de la Sauvegarde de la Médina de Tunis et en a été le premier vice-président tandis qu'il exerçait en parallèle comme directeur des publications à Société nationale d'édition (SNED). De 1958 à 1960 il était assistant au Musée du Bardo, fondateur du musée Dar Jallouli de Sfax, et directeur du Centre national des arts et traditions populaires de 1965 à 1972.

 

Après un passage aux éditions CERES, fondées par son ami Mohamed Ben Ismaïl, Mohamed Masmoudi a créé et dirigé, à partir de 1972, la Maison arabe livre, à partir de 1972 et jusqu'à la création de sa propre maison d'édition Sud Editions, qui a accompagné la production littéraire et académique tunisienne et arabe au cours de la dernière trentaine d'années.

 

L'homme d'affaires, intellectuel de goût et d'esprit, était non seulement un accoucheur de talents respecté dans le milieu de la culture, mais en outre très apprécié pour sa modestie et sa discrétion.