Décès de Michel Prigent, président du directoire de PUF

Clément Solym - 23.05.2011

Edition - Société - michel - prigent - puf


Les Presses universitaires de France viennent de nous informer que Michel Prigent, président du directoire, est décédé le 19 mai 2011 à Paris, à l’âge de soixante ans. Ce Normalien aura fait toute sa carrière aux PUF, depuis 1974, commençant son travail comme attaché de direction.

Michel Prigent occupera par la suite le poste de directeur éditorial, avant de devenir, en 1994, président du directoire. C'est également par son biais que les PUF se sont engagées dans le domaine des nouvelles technologies, pour assurer une diffusion du savoir, vers la communauté internationale.

Auteurs de Le héros et l’État dans les tragédies de Pierre Corneille (Puf, 4e éd. 2009), Michel Prigent a également dirigé l’Histoire de la France littéraire (Puf, 2006). Il occupa le poste de Président du groupe des éditeurs de sciences humaines et sociales au SNE, entre 1984 et 1990.
Sous son impulsion, les Presses universitaires de France, fondées en 1921, se sont progressivement modernisées, passant en 1999 du statut de société coopérative au statut de société anonyme.

Les Presses universitaires de France, premier éditeur universitaire de France, ont renforcé leur position d’éditeur de référence (éditions scientifiques de Freud, Bergson, Spinoza, Durkheim…), ont développé une ambitieuse politique de dictionnaires autour des nouveaux thèmes de société, et créé des collections novatrices en pratiquant une politique d’auteurs faisant le lien entre les générations d’hier et d’aujourd’hui.
Les PUF rappellent qu'en décembre prochain, la maison célébrera ses 90 ans d'existence et qu'elles ont « grâce à Michel Prigent retrouvé ces dernières années la voie de la rentabilité économique, assise sur la confiance et le dynamisme de leurs auteurs ».