Décès de Warren Adler, auteur de La Guerre des Rose

Camille Cado - 23.04.2019

Edition - Société - Warren Adler décès - Warren Adler La Guerre des Rose - Fiona Fitzgerald Warren Adler


L’écrivain américain Warren Adler est mort le 15 avril 2019 à Manhattan des suites d’un cancer du foie. Âgé de 91 ans, il était connu pour sa saga La Guerre des Rose (titre original : The War of the Roses traduit par Christiane Cozzolino aux éditions Presses de la Cité).


 

Warren Adler est né en 1927 et a grandi dans le quartier de Brooklyn. Sur les bancs de l’école, il rencontre d’autres futurs écrivains comme Mario Puzo et William Styron. Après avoir obtenu un diplôme de littérature anglaise à l’Université de New York, il devient journaliste au New York Daily New, puis rédacteur en chef du Queen Post de Long Island. Il a également était conseiller du président Nixon pendant son premier mandat. 

Sa carrière d’écrivain décolle avec La Guerre des Rose dans les années 80, qui connaîtra une suite : Children of the Roses en 2004, traduit en France par Francine Siéty sous le titre de Les Enfants des Rose aux éditions Presses de la Cité. 

Le récit du divorce de ce couple petit-bourgeois a d’ailleurs été adapté au cinéma par Danny DeVito peu de temps après sa publication. Cette comédie d’humour noir sur les charmes du divorce a été un véritable succès et a reçu de nombreuses récompenses telles que le British Academy Film Awards (BAFA) dans la catégorie du meilleur scénario adapté, mais aussi trois golden globes en 1991. 
 


Pour la petite anecdote, Warren Adler a déclaré avoir trouvé l’inspiration de ce roman lors d’un dîner entre amis. Lorsqu'un homme, accompagné d’une jeune femme, a regardé sa montre et murmuré qu’il devait rentrer chez lui rejoindre sa femme. Et d’expliquer qu’ils étaient en plein divorce, mais qu’ils continuaient de vivre ensemble « Nous nous détestons, mais je dois protéger ma propriété » aurait-il ensuite déclaré. 

Parmi ces œuvres célèbres, on compte aussi Fiona Fitzgerald, une série policière déclinée en huit titres qui a également fait l’objet d’une adaptation, en série cette fois, par Tom McLoughlin. Mais aussi, Random Hearts (1984) publié en français sous le titre La Dernière Rencontre chez Presses de la Cité puis réédité sous le titre de L’Ombre d’un soupçon chez Pocket sous la traduction de François Charlonnai.

Un titre porté sur grand écran par le réalisateur américain Sydney Pollack. 


Via Los Angeles Times 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.