Décès de William H. Gass, l'auteur du Tunnel

Laure Besnier - 07.12.2017

Edition - Société - William H. Gass - William H. Gass Tunnel - William H. Gass mort


L'écrivain américain William H. Gass est décédé, cette nuit, à l'âge de 93 ans. Connu pour son Tunnel, un ouvrage sombre de 707 pages, qui lui a valu d'être récompensé par l'American Book Award, il est considéré comme l'un des plus grands romancier américain de sa génération.



Son éditeur français, le Cherche-midi, a annoncé la mort de l'écrivain aujourd'hui. En effet, certains ouvrages de William H. Gass avaient été traduit par Claro, en français, notamment Tunnel (1995), un ouvrage qu'il avait mis trente ans à écrire. 
 




William H. Grass est né en 1924, à Fargo, dans le Dakota du Nord, rappelle l'AFP. Il fut professeur de philosophie à l'Université Washington de Saint Louis et fut notamment marqué par l'enseignement de Ludwig Wittgenstein.
 

Sonate cartésienne, William H. Gass


Il est aussi l'auteur de d'autres romans : La chambre d’Omensetter (1996) et Le musée de l’inhumanité (2013). Il a aussi publié trois recueils de nouvelles, sept volumes d'essai - dont trois ont remporté le National Book Critics Circle Award - ainsi que des critiques. 

Pour se replonger dans le Tunnel, en voici le résumé fait par les éditions Cherche-midi :
 

William Frederick Kohler, le narrateur du Tunnel, est un historien reconnu qui vient d'achever la rédaction d'un énorme ouvrage intitulé Culpabilité et innocence dans l'Allemagne de Hitler. Mais, au moment d'en rédiger l'introduction, Kohler se met à écrire un tout autre texte, une tout autre histoire – la sienne. Délaissant l'objectivité de son projet initial, Kohler raconte tour à tour son enfance malheureuse (un père sectaire et arthritique, une mère alcoolique), sa liaison avec Lou, sa passion pour la chanteuse Susu, ses vicissitudes d'enseignant, ses collègues… et le cauchemar conjugal qu'il vit avec son épouse Martha. Craignant que cette dernière découvre ces pages intimes, Kohler les dissimule entre celles de son ouvrage historique. Dans le même temps, il entreprend la construction d'un tunnel dans le sous-sol de sa maison. Creuser et écrire se répondent alors, comme si Kohler pratiquait un trou dans le langage même, afin de lui arracher ses pires secrets. À la fois méditation sur l'histoire et ceux qui l'écrivent, pastorale américaine et cauchemar non climatisé, Le Tunnel est une prodigieuse et terrifiante plongée dans la noirceur de l'humain, une tentative pour exposer au plein jour cette part maudite que Gass appelle « le fascisme du cœur ».


William Gass - Tunnel - trad. Claro - Cherche-midi - 9782749105512 - 28,00 €