medias

Décès du dessinateur Julio Ribera, Vagabond des limbes

Laure Besnier - 30.05.2018

Edition - Société - Julio Ribera - Vagabond limbes - Bande dessinée


Le dessinateur des 31 tomes de l'étonnante série de science-fiction scénarisée par Christian Godard, Le Vagabond des limbes, Julio Ribera, est décédé dimanche 27 mai, à l'âge de 91 ans. La famille de l'auteur espagnol prolifique de bandes dessinées a indiqué à l'AFP sa mort, chez lui, à Cognin, en Savoie. 





Né à Barcelone en 1927, l'auteur de bandes dessinées Julio Ribera fuit la dictature de Franco et s'installe en France en 1954. Il travaille pour les publications Lisette, Pierrot, Bernadette, Le Parisien, Bayard ou encore France-Soir. Il collabore également avec l'hebdomadaire Pilote où il créé, entre autres, Tony Sextant et Dracurella

C'est là qu'il fait la connaissance de Christian Godard avec qui il dessinera à partir de 1975 la série Le Vagabond des Limbes, publiée chez Dargaud. Julio Ribera est également l'auteur, avec son ami, de la série Chroniques du Temps de la Vallée des Ghlomes, la série érotique Le Grand Manque ou encore la série polar Le Grand Scandale

En 1988, Julio Ribera et Christian Godard sont à l'origine d'une maison d'édition, Le Vaisseau d'Argent, où ils s'engagent dans la réédition des premiers albums du Vagabond des Limbes. En 1991, la maison ferme, suite à des difficultés financières. 

Julio Ribera revient à ses activités d'auteur et publie notamment trois albums autobiographiques chez Bamboo Édition : Montserrat – Souvenirs de la guerre civile, Jeunesse bafouée – Une dictature au fil des jours, ainsi que Paris liberté – Le parfum de l'espoir.  



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.