Décès du romancier cubano-américain Oscar Hijuelos

Julien Helmlinger - 14.10.2013

Edition - International - Oscar Hijuelos - Ecrivain - Auteur hispanique


Ce samedi, l'écrivain cubano-américain Oscar Hijuelos, lauréat du Prix Pulitzer de la fiction en 1990, pour son roman The Mambo Kings Play Songs of Love, premier hispanique distingué par cette récompense, est décédé ce samedi à New York. Il était âgé de 62 ans, lorsqu'il a été frappé d'une crise cardiaque en jouant au tennis à Manhattan.

 

 

Avec son épouse

crédits : Simon & Schuster

 

 

Oscar Jérôme Hijuelos est né à Manhattan le 24 août 1951, d'un cuisinier à l'Hôtel Biltmore nommé Pascual, et de Magdalena Torrens Hijuelos, émigrée de Cuba dans les années 1940. Le futur écrivain a passé sa jeunesse dans le quartier de Morningside Heights qu'il mentionnerait plus tard au cours de son oeuvre littéraire.

 

Tandis que ses parents parlaient espagnol au sein de la résidence familiale, le jeune Oscar se familiarisa avec l'anglais après une visite à Cuba en 1955, alors qu'une infection rénale contractée en voyage l'obligea à demeurer une année dans un hôpital du Connecticut.

 

Comme l'écrivain le confia en 2011 dans le New York Times : « C'était pendant cette longue séparation d'avec ma famille que je me suis éloigné de la langue espagnole et, par conséquent, de mes racines. » 

 

Son premier roman, Our House in the Last World, a été publié en 1983, et s'ensuivit une oeuvre faisant régulièrement référence à l'expérience migratoire des Cubains. The Mambo Kings, publié en 1989, est devenu un succès international adapté au cinéma par ARne Glimcher, dans un long métrage avec Armand Assante et Antonio Banderas au casting.

 

Un roman, contant l'histoire d'une fratrie de deux Cubains qui quittent La Havane pour se rendre à New York afin de mettre en branle leur orchestre. Il aura valu à l'auteur de remporter son Prix Pulitzer de la fiction en 1990, devenant le premier auteur hispanique à recevoir cette récompense.