Découverte d'un poème inédit de l'Écossais Walter Scott

Clément Solym - 12.09.2010

Edition - Société - waleter - scott - poeme


Sir Walter Scott naquit le 15 août 1771 à Édimbourg. Formé pour être avocat, devenu archéologue par goût, il fut avant tout le poète d'un romantisme écossais, avant de se diriger vers le roman, avec le récit épique d'Ivanhoé, alors que Lord Byron devenait la figure poétique en vogue.

Et de Walter, on croyait tout savoir, tout avoir acquis, découvert, examiné, connu, jusqu'à la découverte récente d'un nouveau poème, qui ne fut jamais publié. The Hills of Killearn, fut retrouvé avec neuf lettres écrites par Walter, dans une collection cachée. La famille Baillie-Hamilton qui possède la maison Cambsumore, près de Callander, depuis plus de 200 ans, avait conservé ces textes.

« La découverte d'un poème inédit et de lettres est très émouvante. Nous sommes très heureux que la famille Baillie-Hamilton nous ait donné accès à ces merveilleux exemples de l'écriture de Scott », explique Elspeth McLachlan, directeur du ScottsLand.

Le texte sera lu le 14 septembre prochain au Roman Camp Country House Hotel, situé dans la ville de Callander, en Écosse. Cette lecture coïncide avec la célébration du 200e anniversaire de la naissance du poète, l'an prochain.

« Les lettres montent quelle forte influence les Trossachs [NdR : vallée boisée d'Écosse entre les monts Ben An au nord et Ben Venue au sud, et entre les lochs Loch Katrine à l’ouest et Loch Achray à l’est, voir Wikipedia] avaient sur Scott et comment elles l'ont inspiré pour la réalisation de certaines de ses oeuvres les plus populaires. »

Le poème découvert n'est pas signé par Walter Scott, mais sa présence dans les lettres écrites de sa main donne à croire qu'il en est l'auteur.


Crédit photo Wikipédia