Découverte d'une biographie inachevée d'Orson Welles

Clément Solym - 21.05.2015

Edition - International - Orson Welles - autobiographie réalisateur - réalisateur films


Une autobiographie d'Orson Welles a été retrouvée par les archivistes de l'université du Michigan. Des fragments qu'une actrice croate, Oja Kodar, compagne du réalisateur entre 1962 et 1985, avait conservés, et se retrouvaient sous le titre Confessions of a One-Man Band. Des mémoires inachevées, dont la rédaction a manifestement débuté dans les années 70.

 

 

Orson Welles

tonynetone, CC BY 2.0

 

 

Les archivistes sont formels : dans les huit cartons dont ils disposent, les archives du réalisateur sont éparpillées et il faut encore opérer un tri minutieux pour tout reconstituer. Tout le monde s'est cependant activé la semaine passée, après qu'Oja Kodar les a expédiés depuis la Croatie, voilà une dizaine de jours.

 

Dans ces feuillets autobiographiques, Orson Welles évoque la réalisation de ses films, notamment Othello. Et la découverte émeut tout particulièrement, parce que l'on approche du 100e anniversaire de sa naissance ce mois-ci. 

 

Philipp Hallman, conservateur, à l'université, ignore encore s'il sera possible de publier le texte, au vu de son état d'avancement. « Nous espérons le faire, mais, en l'observant actuellement, je n'en suis pas certain », précise-t-il. Et Kathleen Dow, qui l'a rejoint pour travailler sur ces documents n'est pas plus optimiste.

 

Au mieux trouverait-on des anecdotes de rencontres entre Welles et ses collègues du cinéma. « Pas étonnant qu'il me déteste », écrit ainsi Welles à propos du réalisateur DW Griffith. Les experts estiment qu'au moins cinq mois seront nécessaires pour mettre de l'ordre dans l'ensemble des papiers, si l'on souhaite que le public puisse y accéder. (via New York Times