Découvrez des enregistrements rares des plus grands écrivains

Clément Solym - 22.10.2008

Edition - Les maisons - enregistrements - écrivains - rares


Datant du siècle dernier, pas si lointain, évidemment, de rares enregistrements d'écrivains vont être mis à disposition du public. L'unique exemplaire de Virginia Woolf, un entretien avec Arthur Conan Doyle, les critiques de Tennessee Williams ou une récitation de F. Scott Fitzerald, ces trésors de la littérature sont autant de témoignages précieux.

En tout, 30 auteurs britanniques et 27 étatsuniens enregistrés, sont publiés sous couvert de la respectueuse British Library. Une manière d'accéder mieux encore à l'oeuvre des auteurs, estime le responsable des archives sonores, Richard Fairman. Les écouter, « ce n'est pas tout à fait aussi agréable que de marcher avec eux, mais ce n'est pas si mal ».

Ainsi, on découvrira les récriminations de Vladimir Nabokov, pour qui l'écriture est tout à la fois plaisir et agonie. On entendra T. Williams expliquant que la critique peut tuer une pièce de théâtre : une expérience très humiliante et injustice, quand on a passé deux ans sur un texte, que de le voir démoli en quelques heures...

Ces CD de la British Library proviennent d'une série historique d'enregistrements, jusqu'à lors conservés, mais qui seront bientôt accessibles au public. C'est-à-dire, dès demain, pour 19,95 £ pièce. Bien sûr, c'est en anglais dans le texte, mais si vous maîtrisez la langue, quel plaisir que d'entendre Williams cracher : « Mes pièces sont extrêmement morales. Je suis presque un vieux puritain. »

Andrew Motion, le poète officiel de la cour de Sa Majesté, a lancé voilà trois ans un site similaire, qui propose d'écouter des poètes récitant leurs textes. Une idée d'autant plus séduisante qu'elle est gratuite...