Découvrir la vie et l'oeuvre d'Arthur Miller

Laure Besnier - 10.01.2018

Edition - Bibliothèques - Arthur Miller - Archives Texas - Austin Université


Le centre de recherche et musée Harry Ransom, de l'Université du Texas à Austin, célèbre pour ses collections d'archives de dramaturges, vient d'acquérir celle d'Arthur Miller, figure majeure de la littérature et du cinéma américain au XXe siècle. Des archives d'une richesse qui promet de nouvelles découvertes sur l'écrivain. 

 

© Inge Morath/Magnum Photos. Arthur Miller Papers, Harry Ransom Center.



Le dramaturge Arthur Miller est né en 1915 et mort en 2005. Le Centre Ransom a obtenu ses archives auprès du Fond éponyme qui les détenait. Ce n'est pas un hasard : déjà, entre 1961 et 1962, l'écrivain avait fait don d'une collection de ses manuscrits au Centre. Des brouillons et des carnets de travail de ses pièces célèbres comme : Ils étaient tous mes fils (All My Sons), Mort d'un commis voyageur (Death of a Salesman), Les Sorcières de Salem (The Crucible).

 

De même, dans d'autres collections du Centre, il est possible de trouver des lettres originales, des scripts, des photographies, des documents d'Arthur Miller. Il était donc logique de compléter avec des archives détenues par le Arthur Miller Trust. Ces dernières retracent la vie et l'oeuvre de l'un des dramaturges les plus importants du XXe siècle. 

 

« Arthur Miller est l'un des meilleurs dramaturges de notre pays, qui a donné une forme dramatique à des thèmes qui sont au cœur de notre histoire américaine en constante évolution », explique Stephen Enniss, directeur du Centre Ransom. « Pour les années à venir, toutes les recherches de source primaire sur la vie et le travail de ce dramaturge américain majeur commenceront ici. »

 

Tous les travaux d'Arthur Miller, notamment sur ses pièces telles que Vu du pont (A View from the Bridge), Après la chute (After the Fall), Incident à Vichy (Incident at Vichy), Le Prix (The Price) et encore bien d'autres, se trouvent dans ces archives obtenues par le Centre. 

 

Grâce à son oeuvre, Arthur Miller a remporté de nombreux prix comme le Pulitzer ou encore des Tony Awards. Résultat : « Les œuvres de Miller sont intemporelles, et ses manuscrits, journaux et correspondances originaux seront étudiés et appréciés pour les générations à venir. » indique Gregory L. Fenves, président de l'Université du Texas à Austin. 

<

>




L'archive contient plusieurs versions des scripts de l'auteur, dont beaucoup ont été réédités tout au long de sa carrière pour de nouvelles productions. En complément des ces derniers, on trouve de nombreux documents liés aux productions des pièces, comme des contrats, des scénographies, des documents de marketing, des critiques et des récompenses.

De surcroît, les brouillons des discours et des essais de Miller démontrent son engagement vis-à-vis des questions sociales et politiques de son temps. Ainsi son fils, Robert A. Miller, entend travailler à révéler « sa curiosité et sa perspicacité apparemment illimitées, couplées avec ses observations et réflexions uniques sur le monde du XXe siècle comme il l'a vu, à la fois intime et global. »

En effet, les archives contiennent des notes d'idées, de dialogues liées au travail de l'écrivain, des coupures de journaux intercalées avec des réflexions sur sa vie personnelle. Plus de 50 de ces revues couvrent les années 1940 jusqu'aux années 2000.

De plus, la correspondance de Miller avec d'importantes personnalités des mondes littéraire et théâtral est dévoilée, avec par exemple Edward Albee, Saul Bellow, Harold Clurman, Norman Mailer, Cynthia Ozick, Harold Pinter ou encore John Steinbeck. Sa correspondance familiale est également incluse.

 

« Il est rare de voir un écrivain documenter son processus d'une manière aussi riche et complète », s'enthousiasme Eric Colleary, conservateur au Centre Ransom. « Compte tenu de la portée et de l'ampleur des archives de Miller, les chercheurs et les artistes peuvent s'attendre à de nouvelles découvertes significatives sur l'un des plus grands dramaturges et intellectuels publics américains. »

Enfin, les archives contiennent aussi une collection de photographies d'Eve Arnold, d'Henri Cartier-Bresson, de Bruce Davidson, de Fred Fehl, d'Arnold Newman ou encore de sa troisième femme, Inge Morath. Photos de famille et instantanés sont aussi inclus. 

En bref, des archives riches, pour découvrir la vie et l'oeuvre de celui qui fut marié brièvement à Marylin Monroe, qui fut l'un des fondateurs de l'association PEN et encore bien d'autres choses...

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.