Dédier la Journée internationale des femmes à Asli Erdogan

Nicolas Gary - 03.03.2017

Edition - International - journée internationale femmes - Asli Erdogan prison - Turquie droits humains


L’Alliance des Femmes pour la Démocratie souhaite exprimer son plein soutien, alors qu’approche la Journée internationale des femmes, à l’écrivaine turque Asli Erdogan. Cette dernière est menacée d’une condamnation à vie. Pour le collectif, il importe de développer la solidarité démocratique aussi longtemps qu’il le faudra envers elle et envers les démocrates turcs persécutés.

 

 

 

Avec les éditions des femmes-Antoinette Fouque, et avec des proches d’Asli Erdogan, des personnalités de la politique et de la culture et des associations de femmes, une pétition a été lancée, qui a recueilli de nombreuses premières signatures…

 

NOUS DÉDIONS CE 8 MARS, JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES A ASLI ERDOĞAN ET AUX DÉMOCRATES TURCS MENACÉS

 

Le 8 mars est la Journée internationale des femmes. C’est aussi le jour de l’anniversaire d’Aslı Erdoan, l’une des écrivaines les plus importantes de la littérature turque, arrêtée le 17 août 2016, en même temps que les vingt autres membres de la rédaction du journal d’opposition réputé pro-kurde Özgür Gündem.

 

Lors de la première audience de son procès, le 29 décembre 2016, elle a été mise en liberté conditionnelle. Nous sommes convaincues que c’est grâce à la mobilisation dans le monde en sa faveur. Mais il lui est fait interdiction de sortir du territoire, une prochaine audience aura lieu le 14 mars et elle encourt la détention à perpétuité.

 

Dans une Turquie qui fut le seul pays musulman laïc et qui aujourd’hui tourne le dos à toute espérance démocratique, Asli Erdogan, dont l’œuvre porte la voix et la sensibilité des déshérités et des femmes privées de droits, incarne les droits humains et la démocratie bafouée.

 

Le 5 décembre dernier, depuis la prison, elle lançait un appel : « La situation est très grave, terrifiante et extrêmement inquiétante. L’Europe doit prendre ses responsabilités, en revenant vers les valeurs qu’elle avait définies, après des siècles de sang versé, et qui font que l’Europe est l’Europe” : la démocratie, les droits humains, la liberté d’opinion et d’expression... Nous avons besoin de votre soutien et de solidarité. Nous vous remercions pour tout ce que vous avez fait pour nous, jusqu’à maintenant. » »

 

La solidarité sauve des vies et des libertés, elle sauve la confiance en l’humanité. Jusqu’à la libération d’Aslı Erdoan et des démocrates turcs menacés, nous appelons à poursuivre la chaîne de solidarité qui s’est formée en Europe depuis leurs arrestations, à leur dédier tout événement auquel nous participerons, à lire en ouverture des pages d’Aslı Erdoğan, à parler d’elle et d’eux, à leur manifester notre solidarité.


Rappelons leur détresse et leur courage, exigeons leur libération ! Qu’ils sachent que nous ne les oublions pas, que nous sommes de tout cœur à leurs côtés, conscient-e-s que de leur liberté dépend aussi la nôtre. (la pétition est présentée en fin d’article)

 

Cet appel est lancé à l’initiative de l’Alliance des femmes pour la démocratie et des éditions des femmes-Antoinette Fouque, avec : Marielle Anselmo, poète, Catherine Benhamou, écrivaine, comédienne, Sophie Bourel, comédienne, Claude Du Granrut, essayiste, membre du conseil d’administration de l’Union nationale des associations de déportés, internés et familles de disparus, Sterenn Guirriec, comédienne, metteuse en scène, Francesca Isidori, journaliste, directrice artistique, Melis Kaya, chargée des droits de l’Homme à l’Institut kurde de Paris, Anthi Karra, traductrice, critique littéraire, Daniel Mesguich, acteur, metteur en scène, Timour Muhidine, écrivain, enseignant à l’Inalco et éditeur d’Aslı Erdoan, Mouvement FEMEN, Kendal Nezan, président de l’Institut kurde de Paris, Cécile Oumhani, écrivaine, poète, amie d’Aslı Erdoan, Le Salon des dames, Jocelyne Sauvard, écrivaine, journaliste, Victoria Thérame, écrivaine, Catherine Weinzaepflen, écrivaine, poète, réunis le 21 février 2017 à l’Espace des femmes en solidarité avec Aslı Erdoan et les démocrates turcs. Premiers signataires: Pierre Astier, agent littéraire d’Aslı Erdoan, Ella Balaert, écrivaine, Pierre Barassat, réalisateur, Nathalie Baravian, attachée de presse, Sophie Bassouls, photographe, Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres, ancienne ministre, Caroline Boidé, écrivaine, Laurence Braunberger, productrice, réalisatrice, André Burguière, historien (EHESS), Jean-Michel Carré, cinéaste, Christine Clerc, journaliste, essayiste, Chantal Chawaf, écrivaine, Hélène Cixous, écrivain, Coordination française du Lobby européen des femmes (CLEF), Delphine Coulin, écrivaine, réalisatrice, Muriel Coulin, réalisatrice, Édith Cresson, ancien Premier ministre, Sara Daniel, grand reporter, Julie Debazac, comédienne, Colette Deblé, peintre, Susana Elkin, psychanalyste, Milagros Ezquerro, professeur émérite des universités, Joël Farges, réalisateur, Mickaël Ferrier, écrivain, Esther Fouchier, présidente du Forum Femmes Méditerranée, Jean-Pierre Gastaud, avocat, professeur des universités, Sylvie Germain, écrivaine, Pierrette Germain-David, musicologue, présidente de l’association Femmes et Musique, Khaled Ghorbal, réalisateur, Marie Guerini, journaliste, François Guery, philosophe, H/F Île-de- France, Hijos Paris, Angélique Ionatos, chanteuse, compositrice, Dominique Issermann, photographe, Stéphanie Janicot, écrivaine, Georges Kiejman, avocat, ancien ministre, Benoîte Lardy, secrétaire générale de Désirs d’Avenir, Nathalie Léger-Cresson, écrivaine, Emmanuel Lascoux, helléniste, Catherine Lopes- Curval, peintre, Julie Lopes-Curval, cinéaste, Maison de la Poésie, scène littéraire, Mengué M’Eyaà, présidente du Mouvement Civique des Femmes (MCF), Justine Malle, réalisatrice, Carole Martinez, écrivaine, Marylène Patou-Mathis, préhistorienne, PEN Club France, Catherine Perret, professeur des universités, philosophe, Emmanuel Pierrat, avocat, écrivain, Michèle Ramond, écrivaine, professeur émérite des universités, Patricia Rodríguez Saravia, écrivaine, psychanalyste, Susana Romano Sued, écrivaine, psychanalyste, Brigitte Roüan, comédienne, réalisatrice, SOS Les Mamans, Clémence Seibel, attachée de presse, Fabienne Servan-Schreiber, productrice, Christine Spengler, photographe, écrivaine, Christian Tortel, journaliste, Alain Touraine, sociologue, Augustin Trapenard, journaliste, critique littéraire, Bernard Vincent, historien (EHESS) Marina Vlady, actrice, Mâkhi Xenakis, artiste plasticienne, sculptrice, He Yuhong, présidente de l’union des artistes d’Asie en France, Cécile Wajsbrot, écrivaine, Laurence Zordan, philosophe, écrivaine.