Défenseur de l'indépendance du Québec, l'écrivain Bruno Roy est mort

Clément Solym - 07.01.2010

Edition - Société - Bruno - Roy - indépendance


C'est à 66 ans que Bruno Roy, écrivain et farouche défenseur de l'indépendance du Québec, est décédé, mardi soir, alors que lors de son admission à l'hôpital du Sacré-Coeur, il semblait pouvoir repartir rapidement. Victime d'un AVC un peu avant Noël, au cours de son hospitalisation, une hémorragie cérébrale l'aura finalement emporté.


Président de l'UNEQ (Union des écrivaines et écrivains du Québec) entre 87 et 96 puis entre 200 et 2004. Titulaire d'un doctorat en littérature, obtenu à l'université de Sherbrooke, il avait quelque peu transformé l'Union pour lui donner une voix politique plus forte vers la voie indépendantiste.

On retrouvera sur le site l'hommage rendu à Bruno Roy.

L'actuel président de l'UNEQ, Stanley Péan, a également réagi sur son blog.
La nouvelle vient de me scier les jambes. J’ai l’impression qu’une autre partie de moi m’échappe encore, m’est littéralement arrachée. Et ça fait mal, encore plus que je ne l’aurais imaginé. On m’a appris il y a quelques instants le décès de Bruno Roy, romancier, essayiste, poète et parolier, écrivain militant et engagé, homme de passion et de droiture, mon ami et prédécesseur à la présidence de l’UNEQ. Il se serait éteint cette nuit. J’ai le coeur qui bat trop vite, trop fort. Il va pourtant falloir encaisser, retrouver la maîtrise de moi-même et de mes émotions et, la tête froide, trouver les mots justes pour exprimer ce que la littérature d’ici, ce que les gens d’ici ont perdu.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.