Déjà Lu, réseau social pour partager ses lectures, et découvrir les prochaines

numériques Lettres - 20.07.2018

Edition - Société - Réseau social lecture - partage lecture solidaire - DejaLu Reseau Lecture


Comme l’a dit un jour J.K. Rowling, « si vous n’aimez pas lire, c’est que vous n’avez pas trouvé le bon livre ». La start-up DéjàLu semble partager cet avis puisqu’elle a développé un réseau social collaboratif de partage et de recommandations de livres. La plateforme s’inspire des nouvelles pratiques de lecteurs observées sur le web pour proposer une interface ludique et intuitive, tout en soutenant les librairies indépendantes.

 


 

À l’ère du numérique, notre manière de choisir le contenu culturel que nous consommons, qu’il s’agisse de livres, de films, de séries ou encore de musique, est en constante évolution. Ceci pour plusieurs raisons : parce que ce contenu est plus accessible, parce que l’offre s’enrichit, mais aussi parce que les modes de recommandation ont changé. Ceux-ci ont certes toujours existé, mais le poids affecté à chacun des facteurs s’est considérablement modifié.
 

Les modes de recommandation
 

En ce qui concerne le livre, la presse, qui influençait à l’époque énormément les choix des lecteurs, est nettement moins prescriptive qu’auparavant. La recommandation par les pairs, à l’inverse, est en constante augmentation, grâce à la visibilité renouvelée que le numérique lui a accordée. Au bouche-à-oreille de l’époque s’est en effet substitué un large éventail de représentations des avis des pairs. Les blogueurs, et notamment les BookTubeurs ou la communauté bookstagram, dont nous vous avions déjà parlés, constituent à cet égard un exemple particulièrement parlant. Plus simplement, les avis laissés sur les librairies numériques par d’autres lecteurs peuvent avoir un impact déterminant sur le choix d’un livre.
 

Bien plus, une autre innovation est venue bouleverser les modes de recommandation : l’intelligence artificielle. Si le numérique permet d’analyser toujours plus en profondeur les habitudes de lecture (relire notre article à ce sujet), le rôle des algorithmes au niveau de la recommandation de livres connaît également un développement important.
 

Trouver le bon livre, pas toujours facile…


Devant cette multitude de choix et de modes de recommandations pas toujours adaptés à ses attentes, le lecteur novice peut se sentir perdu et ne pas savoir par où commencer. De même, pour ceux qui sont plus expérimentés et qui désirent sortir de leur zone de confort, dénicher le bon livre n’est pas toujours simple. Partant de ce constat, DéjàLu a souhaité développer une solution de recommandation de livres et un espace de découvertes et de partage entièrement gratuit, qui s’adresse à tous types de lecteurs.




 

Des recommandations en fonction des affinités


S’inscrivant dans cette évolution des modes de recommandation, DéjàLu a développé une intelligence artificielle basée sur les expériences de lecture des membres de la communauté appelés les « DéLecteurs ». La plateforme les invite à constituer leur bibliothèque, à évaluer leurs lectures et à les commenter.

Partant de ces données, un algorithme recherche des profils similaires et formule des recommandations aux utilisateurs, en fonction donc de leurs affinités avec d’autres membres de la communauté. Pour inciter les Délecteurs à partager des informations, la plateforme a été pensée comme un réseau social, avec des fonctionnalités classiques comme la possibilité d’aimer, de commenter, de suivre, etc.
 

Une initiative solidaire


DéjàLu, c’est aussi une initiative solidaire qui veut encourager les achats responsables et les rencontres avec les libraires. Aux antipodes des grandes surfaces et des géants de l’e-commerce, la plateforme propose ainsi à ses membres de commander leurs livres, neufs ou d’occasion sur le site leslibraires.fr. Par ce partenariat avec ce réseau de libraires indépendants, la start-up espère favoriser les échanges avec d’autres acteurs du secteur du livre et réunir des groupes de lecteurs.
 

Active depuis un peu plus d’un an, DéjàLu devrait développer une application pour mobile et tablette. En attendant, la start-up dispose d’un site web totalement responsive qui réunit déjà 3 500 membres.
 

 

 


Commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.