Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Delanoë : Google en France, 'un grand moment au service de la liberté'

Clément Solym - 07.12.2011

Edition - Société - Googleplex - Delanoë - inauguration


L'inauguration du centre Google France hier soir s'est faite dans une sorte de féerie de chiffres et de déclarations. Pour attaquer dans le vif, il s'agit d'un établissement situé à quelques minutes de la gare Saint-Lazare, un hôtel particulier de 10.000 m², acheté par Google, pour plus de 100 millions €.


Le Googleplex représente donc tout à la fois un plan d'investissement monstrueux pour la Ville de Paris - dont le maire, Bertrand Delanoë n'a pas manqué son discours... - mais également en terme de création d'emplois.

 

Jean-Marc Tassetto, directeur général de Google France, souligne que l'établissement aurait aussi pour vocation de créer de « nouveaux partenariats, avec le monde de la culture, développer nos relations avec les entrepreneurs du Web et les PME, toujours mieux répondre aux attentes des utilisateurs français en termes d'innovations technologiques et de services ».

 

On comptera dans un premier temps 350 personnes, avec un effectif de 500 personnes d'ici à deux ans. Une inauguration qui s'est par ailleurs faite en présence d'Eric Schmidt, le directeur exécutif de Google, qui a salué la France comme un agréable pays pour venir s'installer.

 

 

Mais revenons un peu sur l'allocution de Bertrand Delanoë, en très grande forme. Le matin même, Nicolas Sarkozy s'était fendu d'un commentaire humoristique, estimant « qu'il aimerait bien travailler là », sauf qu'il ferait probablement « augmenter la moyenne d'âge », rapporte l'AFP. Delanoë, pour sa part, au terme d'un extrêmement long discours - mais « les Français sont bavards », a-t-il précisé à Eric Schmidt, qui écoutait patiemment la traduction - aura brillé par un acte de servitude des plus rares.

 

L'arrivée de Google en France, conclut-il, représente « un grand moment au service de la liberté ». De quoi marcher sur la tête, ou reconnaître que l'injection de fonds que Google apporte était plus qu'indispensable. De quoi s'arracher les cheveux, mais pas ceux du Maire...

 

 

Le centre aura également vocation à devenir le nouveau siège pour l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient. Il accueillera en ses murs un Institut Culturel européen et un centre de Recherche et Développement. Les salariés ne seront pas déçus : le confort est absolu, et tout est pensé pour le bien-être, avec des salles de repos, un espace immense, et différentes décorations - comme celle de l'Orient-Express, ou des reproductions des lignes du métro parisien...

 

Et accessoirement voilà ce que l'on y trouve :