Déplacement aux États-Unis : Macron visitera la Bibliothèque du Congrès

Antoine Oury - 23.04.2018

Edition - Bibliothèques - Bibliothèque du Congrès Macron - Macron États-Unis - Bibliothèque Congrès États-Unis


Dès aujourd'hui, et jusqu'au 25 avril, Emmanuel Macron effectue une visite d'État à Washington, pour y rencontrer, notamment Donald Trump. Cette première journée sera consacrée à la découverte de Mount Vernon, résidence de George Washington. Le 25 avril, le président français et le président américain se rendront ensemble à la Bibliothèque du Congrès – la plus grande bibliothèque fédérale des États-Unis, dont Donald Trump veut réduire les budgets.


Library of Congress
(Steve Moses, CC BY 2.0)

 

Bibliothèque nationale des États-Unis, la Library of Congress en est aussi la plus ancienne institution culturelle. Créée à l'aube du XIXe siècle, elle s'installa d'abord à New York et Philadelphie avant de s'ancrer à Washington, nommée capitale des États-Unis : son existence est éphémère, puisque la bibliothèque finit en cendres en août 1814, détruite par les forces britanniques au cours de la guerre anglo-américaine (1812-1815).

 

Ses murs abritaient environ 3000 volumes au moment du tragique incendie : aujourd'hui, l'établissement en compterait 38 millions, environ, auxquels s'ajoutent des enregistrements audio et vidéo, des photographies et des manuscrits, des incunables, des cartes ou encore des jeux vidéo.

 

Cette visite, outre les enjeux diplomatiques, se fait dans un contexte particulier pour les deux présidents : Donald Trump, de son côté, a considéré en début d'année que la Bibliothèque du Congrès devait voir ses budgets réduits en perdant le soutien de l'État donné à travers l'Institute of Museum and Library Services (IMLS). 

 

Dans sa proposition budgétaire pour l'année fiscale 2019, Trump et son administration considéraient que la fermeture de l'IMLS « ne devrait pas aboutir à la fermeture d'un nombre significatif de musées et de bibliothèques ». Pourtant, ce sont 231 millions $ par an que l'administration comptait alors économiser. Bien sûr, cette coupe devait aussi concerner tout le réseau des bibliothèques fédérales dont la Bibliothèque du Congrès relève.

 

Fin mars, Donald Trump a toutefois dû se résoudre à signer un budget en hausse pour l'année fiscale 2019, poussé par le Congrès. Ironie du sort, l'IMLS a finalement reçu un léger coup de pouce, avec 9 millions $ supplémentaires pour soutenir les bibliothèques... 

 

Bibliothèques en grève : “Entre le rapport Orsenna
et nous, il y a un monde”

 

Emmanuel Macron évoquera-t-il la maîtrise des dépenses de l'État avec son homologue américain ? Ou cherchera-t-il à imposer une ouverture le soir et les week-ends de l'établissement ? La volonté de Trump de minimiser les dépenses du gouvernement résonne en tout cas étrangement avec celle d'Emmanuel Macron, réclamant plus de services et d'ouverture aux bibliothèques et aux bibliothécaires en limitant l'investissement financier à 8 millions €.
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.