Vol et commercialisation de fanfictions, un petit commerce illégal

Antoine Oury - 18.06.2015

Edition - Justice - fanfictions - auteurs - vol


Le sujet, ouvert hier, occupe déjà 15 pages du forum FanFiction.net, un site qui rassemble des auteurs qui poursuivent les histoires d'un univers particulier, de Harry Potter à Twilight, en passant par Naruto et autres. Cette pratique, particulièrement répandue depuis que le web a facilité les échanges, repose sur l'aspect non commercial des œuvres écrites : pas besoin, dans ces conditions, de l'accord de l'ayant droit. Sauf qu'un petit malin, ou plusieurs, se sont emparés des textes pour un commerce sur les plateformes de vente...

 

Crime Scene

(Alan Cleaver, CC BY 2.0)

 

Après un message déposé il y a moins de 24 heures, ils ont été des dizaines à se rendre compte que la situation dénoncée leur était commune : un certain Jason Matthieu, probablement un pseudonyme, « s'amuse » à récupérer les fans fictions publiées ça et là par les amateurs pour les vendre sur des plateformes commerciales.

 

Google Books a été le premier canal de vente identifié : après plusieurs signalements, les auteurs de fan fiction ont publié la réponse que l'opérateur leur a fourni :

 

Bonjour, Je vous remercie pour votre email nous informant que vous déteniez les droits pour le livre "Naruto : Un sacrifice pour des vies à sauver" et que vous n'avez pas autorisé sa vente sur Google Play.

Malheureusement, nous ne sommes pas autorisés à désactiver les livres soumis par un partenaire sauf si l'infraction est avérée.

Je vous invite, soit à contacter directement l'éditeur Jason Maskerade afin qu'il retire son ouvrage de notre plateforme, soit à remplir le formulaire suivant afin de soumettre une plainte formelle auprès de notre service légal qui examinera votre demande et déterminera sa légitimité.

Je reste à votre disposition si besoin.

Cordialement,

Aliénor L'équipe Google Play Livres

 

 

 Après enquête des membres du forum, le fameux Jason Matthieu a été retrouvé sur les plateformes Kindle, Goodreads, Kobo (sous le nom Jason Maskerade, sic) et Fnac. Sur Amazon, une description a été mise en ligne par l'individu :

 

Matthieu Jason est un écrivain Français écrivant et publiant sous plusieurs langues. Il est né le 10 Mai 1992 à Paris, En France, depuis l'âge de 18 ans il multiplie les casquettes, investisseurs, joueur de poker, représentant de marques de luxe et bien d'autres activés.

Depuis 2013, Matthieu Jason publie grâce à sa maison d'éditions Jason Maskerade, il regroupe sous ce pseudonyme ces écrits érotiques personnel et ceux de sont équipe. Maintenant il ne vous reste plus qu'à découvrir toutes ses œuvres érotiques en ventes a son nom propre : Jason Matthieu

 

 

L'homme n'hésite pas à se présenter comme « l'auteur érotique numéro un en Europe »... 

 

Visiblement, Matthieu ne sélectionne pas vraiment les textes, et se sert à droite et à gauche, sur le web. 

 

Mais, comme le signale un participant à la discussion sur le forum, le véritable scandale réside plutôt dans la validation des plate-formes : « Moi plus que le type c'est le plateforme de vente qui me scandalisent. Quand elles demandent des preuves du plagiat c'est du n'importe quoi. La fanfiction est interdite à la vente sur tous les fandoms qu'il a utilisé, point. A partir du moment où une histoire avec écrit fanfiction Harry Potter passe au travers de leur algorithme anti plagiat on peut se demander s'il ne sont pas de treeeees mauvaise foi, parce que bien sur ils ont un pourcentage sur les œuvres. Sinon, bien sûr qu'on a des droits sur nos fanfiction, et autres œuvres de fans. On a pas le droit de la vendre, mais on a le droit de publier ou non, évidemment. On a un droit d'auteur sur nos œuvres, comme celui de l'auteur original, les deux droits rentre en collision si le fanfictionneur veut publier mais il existe bel et bien », explique Adimari.

 

Reste maintenant pour les véritables auteurs à attendre une réaction des plateformes, ou une de J.K. Rowling : dans ce dernier cas, le tonnerre pourrait s'abattre sur « l'auteur érotique numéro un en Europe »...