medias

Des auteurs de la Renaissance de Harlem sur des timbres américains

Antoine Oury - 04.06.2020

Edition - Société - Renaissance Harlem - timbres auteurs - etats unis harlem renaissance


Alors que les mouvements font rage, aux États-Unis, pour obtenir une reconnaissance plus importante des droits des communautés afro-américaine, hispanique ou asiatique, un événement anodin, dans le domaine des postes, révèle tout de même une reconnaissance patrimoniale de l'importance des auteurs noirs. Plusieurs figures du mouvement dit de la « Renaissance de Harlem » se retrouvent ainsi sur des timbres de l'United States Postal Service (USPS).




Quatre figures du mouvement « Renaissance de Harlem » sont mises à l'honneur par l'USPS, disponibles dans les bureaux de poste américains et sur internet. Pour 55 cents, il sera possible de rendre un petit hommage à ses écrivains incontournables de la littérature américaine du XXe siècle.

La Renaissance de Harlem, qui tire son nom du quartier new-yorkais, s'est déroulée dans les années 1920, au cœur d'une zone où se retrouve alors la population afro-américaine, repoussée loin du centre par le racisme et la ségrégation. Des dizaines d'artistes se croisent, auteurs, musiciens, peintres ou photographes, dans une émulation particulièrement fertile.

Arturo Alfonso Schomburg, d'origine afro-latino-américaine, grand bibliophile, s'attacha à promouvoir et à faire reconnaitre les talents de la scène de Harlem : la bibliothèque publique de New York abrite désormais une collection à son nom, qui reste une des plus importantes en matière de littérature noire.

Nella Larsen est notamment l'auteure de Passing, roman dans lequel elle évoque le stratagème d'une femme noire pour se faire passer pour blanche, et ainsi échapper à la ségrégation. Son œuvre tout entière traite des difficiles relations entre la société et l'apparence, lorsque celle-ci induit ou provoque la ségrégation.
 
La poétesse Anne Spencer, également bibliothécaire, fut une importante militante des droits civiques, pour l'égalité, en particulier dans les domaines de l'éducation et de l'accès à la culture. Elle fut la première auteure afro-américaine à apparaitre au sein de la prestigieuse Norton Anthology of American Poet.

Enfin, le philosophe et écrivain Alain Locke fut l'un des grands penseurs du mouvement de la Renaissance de Harlem, à l'origine d'une anthologie, The New Negro, qui comprend des textes de Countee Cullen, Langston Hughes ou encore Zora Neale Hurston.

Les timbres ont été dessinés par Greg Breeding et Gary Kelley.

via Hyperallergic


Commentaires
Un bel hommage à ces créateurs dans un pays où l'on broie du noir et des cous quand on voit des "noirs".



S'il vous plaît, Service des Postes de ce pays, n'émettez jamais un timbre à l'effigie de votre actuel président. Merci.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.