Des auteurs de San Francisco rallient Barack Obama

Clément Solym - 09.01.2008

Edition - Société - Berkeley - Obama - Chabon


Pour qui a déjà Philip K. Dick, Berkeley est quasi indissociable de son oeuvre. Et pour cause, il s'agit du premier campus de Californie, sur la rive est de la baie de San Francisco où l'écrivain de SF a passé une partie de sa vie. Il y avait même raté ses études mais fréquentait un petit groupe d'intellectuels et de penseurs.

Et en cette période de présidentielles américaines, s'organise justement à Berkeley une manifestation de soutien à Barack Obama, initiée par Michael Chabon et son épouse Ayelet Waldman, tous deux écrivains de San Francisco.

Ayelet Waldman Michael Chabon

Ces derniers invitent les auteurs publiés ou non à un colloque payant (1000 $ par tête) dont les fonds iront au financement de la campagne de leur candidat. Ayelet avait fréquenté Obama durant son passage à la Harvard Law School, sans pour autant être familière avec lui. Mais son soutien remonte à l'élection de 2004 et la défaite du démocrate John Kerry. « J'ai pleuré comme tout le monde à ce moment [...] et en prenant l'avion à l’aéroport d'Oakland, j'ai juste dit deux mots : Obama et 2008. »

Depuis avril, les écrivains sont en contact avec Obama, bien que ce soit le premier meeting qu'ils organisent, notamment avec leurs amis Linda et John Gage (le fondateur de la société Sun Microsystem). Bien que le candidat soit absent, la liste des invités compte des personnalités de la littérature comme Tobias Wolff, Dave Eggers, et peut-être Daniel Handler alias Lemony Snicket.

Leur espoir est de réunir 25000 $ pour Obama.

Pour approfondir

Editeur :
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN :