Des auteurs se mobilisent pour la libération de Liu Xia

Laure Besnier - 17.05.2018

Edition - International - Liu Xia - Dissidents chinois - Xi Jinping


À travers une campagne de mobilisation initiée conjointement par Amnesty International et le Pen Club américain, des auteurs et des artistes appellent les autorités chinoises et le président Xi Jinping à libérer la poète Liu Xia, en résidence surveillée depuis 2010. 

 

Liu Xia avec des photos de son époux défunt Liu Xiaobo. © 2013 PEN American Center



Le 13 juillet 2017, l'écrivain Liu Xiaobo, placé en liberté conditionnelle quelques semaines plus tôt, succombait d'un cancer du foie en phase terminale. Son épouse, Liu Xia, était en résidence surveillée lorsque son époux avait reçu le Prix Nobel de la Paix en 2010.

 

Suite au décès de son mari, Liu Xia a disparu, puis est ensuite apparue dans plusieurs vidéos YouTube – dont l'authenticité n'a pas été confirmée – à plusieurs endroits dans la province du Yunnan et à Pékin. Depuis, toujours enfermée et sous étroite surveillance, elle serait tombée en pleine dépression. Selon l’AFP qui rapporte l’un de ses propos, confié au téléphone à un proche, l’auteure serait prête à « se laisser mourir ». 

 

De surcroît, des diplomates, au nombre de cinq, – un Allemand, un Britannique, un Canadien, un Français et un représentant de l’Union européenne – auraient tenté de lui rendre visite, mais ont vite été refoulés. Pékin, lundi, a demandé à ces derniers de « respecter la souveraineté » de la justice chinoise.

 

 
  


Une campagne a été lancée par Amnesty International et le Pen Club américain et 38 écrivains et artistes ont réalisé des vidéos dans lesquelles ils lisent des poètes de l’auteure chinoise. Ainsi de John Maxwell Coetzee, Prix Nobel de littérature 2003, et Ma Jian, écrivain chinois et dissident. 

 

Suzanne Nossel, directrice exécutive de Pen America, explique à l’AFP : « Le cri de Liu Xia pour sa liberté résonne aux quatre coins du globe et ridiculise l'affirmation creuse du gouvernement chinois selon laquelle elle serait libre ».


De même, un collectif de femmes ont publié, lundi 14 mai, une lettre ouverte dans le journal Le Monde : « Monsieur Xi Jinping, rendez sa liberté à Liu Xia ! ». Elles écrivent : « Liu Xia est une artiste que le chagrin et la solitude absolue ont enfermée dans une profonde dépression et conduite au bord du suicide. […] Liu Xia a besoin du réconfort de ceux qui l’aiment pour retrouver la joie de vivre qui éclatait, autrefois, dans son rire. C’est cette joie de vivre que nous voulons lui redonner en partageant avec elle les bonheurs de la création littéraire et artistique. »

 




Commentaires

J'ai traduit en français, sur le site de ma pétition pour Liu Xia, la plupart des poèmes lus par les auteurs du Pen America : https://www.change.org/p/mme-hidalgo-après-la-mort-de-liu-xiaobo-paris-doit-afficher-son-soutien-à-liu-xia



Pour en savoir plus sur la tribune publiée dans le Monde, voir https://www.change.org/p/mme-hidalgo-après-la-mort-de-liu-xiaobo-paris-doit-afficher-son-soutien-à-liu-xia/u/22749292



Voir aussi mon interview sur RFI (je lis entre autres des extraits des poèmes de Liu Xia) http://rfi.my/2e9Z.T

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.