Des bibliothèques ouvertes à tous, avec un Starbucks

Clément Solym - 28.09.2009

Edition - Bibliothèques - bibliothèques - ouvertes - tous


Il suffira de disposer d'une carte de bibliothèque immatriculée dans n'importe quelle région d'Angleterre, du Pays de Galles ou de l'Irlande du nord et de se présenter dans l'un des 4000 établissements référencés par la Society of Chief Librarians pour disposer des ouvrages qu'on y trouvera. Un plan d'envergure a en effet été lancé, pour donner un coup de fouet aux emprunts de documents, avec pour horizon l'adoption d'un système similaire à celui de la Colombie-Britannique, au Canada, où une carte permet d'accéder à toutes les bibliothèques publiques de la province.

Histoire d'accélérer le mouvement, un service de réservation de films, avec livraison à domicile sous pli postal devrait être mis en place, via le site LoveFilm.co.uk. Il suffira d'effectuer sa réservation par le net et de retourner le DVD dans l'enveloppe pré-affranchie une fois visionné.

Margaret Hodge, ministre des Arts et de la Culture a également souhaité que la signalétique soit plus explicite et indique mieux les endroits où se trouvent les bibliothèques publiques. On envisagerait même de signer des partenariats avec des chaînes de cafés - comme Starbucks - pour qu'elles s'implantent dans les bâtiments. Enfin, une ouverture plus tardive dans la nuit interviendrait, sur l'exemple de certaines chaînes de librairies.

Pour Fiona Williams, président de la SCL, il importe que le public comprenne que ces lieux leur sont dédiés, et pas uniquement ceux de leur quartier. « Il s'agit d'une étape importante pour rendre les bibliothèques plus accessibles encore à tous. » Un exemple fantastique, estime la ministre, de solidarité et d'union pour offrir un service de meilleure qualité et rester pertinent à l'égard des usagers, ajoute-t-elle.