Des bibliothèques parisiennes en bien mauvais état

Clément Solym - 10.12.2008

Edition - Bibliothèques - bibliothèque - parisiennes - pannes


Le froid qui est arrivé sur la capitale n’a pas laissé beaucoup de répits aux bibliothèques. C’est, tout d’abord, la bibliothèque de la Goutte d’Or (XVIII° arr.) qui, souffrant des basses températures, a dû être transférée à La Glacière (XIII° arr.). Le personnel, comme les usagers, ne venait dans les lieux que fortement emmitouflé…

Dans le XIII° arr., la bibliothèque de la Place d’Italie a été, elle aussi, victime de ce phénomène. Désormais, on s’approche d’un retour à la normale suite à l’installation de radiateurs électriques pour rendre le froid supportable.

Décidément, l’on ne peut pas dire, en cette période hivernale, que les bibliothèques parisiennes soient à la fête. Il y a peu, nous vous parlions des problèmes électriques rencontrés par la toute nouvelle médiathèque « Marguerite Yourcenar » (dans le XV° arr.). Pour finir ce noir tableau, le nouvel ascenseur de la bibliothèque François Villon (X° arr.) est actuellement défectueux…Et ne parlons pas des pans de laine de verre qui pendent du plafond de la bibliothèque de la Goutte d’Or depuis plus d’un an.

Pour les syndicats, il est clair que l’Etat se désengage de la culture. C’est dans ce contexte que Christophe Girard (Adjoint Chargé de la Culture) a décidé de rayer  la bibliothèque Vaugirard (XV° arr.) de la carte en proposant de récupérer tous les postes affectés à cet établissements pour les redéployer.

C’est pourquoi le Supap-FSU tient à alerter les élus siégeant au Conseil de Paris pour qu’ils demandent à Bertrand Delanoë (Maire de Paris) le rétablissement d’un fonctionnement normal des équipements culturels de proximités existants, plutôt que de privilégier les établissements de prestige.