Des bienfaits de la lecture aux enfants avant leur coucher

Clément Solym - 14.05.2008

Edition - Société - lecture - sommeil - chevet


L'étude est récente et fut réalisée en partie par le professeur Barry Zuckerman, du département de pédiatrie de l'université de médecine à Boston. Elle révèle, car il est des répétitions qu'il faut constamment faire, que lire des histoires aux enfants stimule leur développement et leur donne des atouts pour leur scolarité.

Partager, échanger et développer

D'autre part, la lecture d'histoires avant l'heure du coucher implique un partage émotionnel, affectif et social primordial. En outre, cela permettrait le développement de la mémoire, mais également de facultés motrices, et là tout devient plus amusant, par le simple fait de tourner des pages, en les saisissant avec le pouce et l'index, précise l'étude. Probablement pour les très très jeunes.

Des études complémentaires tendent à montrer que l'apprentissage de la lecture dès le plus jeune âge favorise amplement la maîtrise de la langue, mais qu'il pose aussi les jalons pour une meilleure compréhension et des résultats supérieurs dans des tests de langage.

Mais l'aspect primordial de cette lecture, selon le professeur, reste que lors de séances de lectures à voix haute, l'attention et la concentration sont mobilisées chez l'enfant. Cette pratique conforterait donc l'idée que la lecture est une activité agréable, en jouant sur l'échange qui se déroule entre le parent et l'enfant. Dernièrement, une autre étude incitait les parents à rédiger leurs propres contes de chevet, pour offrir de plus riches expériences de lecture à leur progéniture.

« En fin de compte, les enfants apprennent à aimer les livres parce qu'ils les ont partagés dès leur plus jeune âge avec des personnes qu'ils aiment », conclut l'étude.