Des chéquiers contraception dans les lycées

Clément Solym - 13.11.2009

Edition - Société - royal - chéquiers - contraception


Ségolène Royal a décidé d'envoyer des chéquiers contraception dans les lycées de la région qu'elle préside (le Poitou-Charentes) dès la semaine prochaine.

Elle indique qu'elle prendra cette initiative en dépit d'un « blocage du ministère de l'Éducation nationale ». Elle a rappelé que la pilule du lendemain est déjà distribuée par les infirmières des lycées (soulignant au passage que c'est elle qui avait mis cela en place lorsqu'elle était ministre de l'Enseignement scolaire) mais affirme : « c'est encore mieux de prévenir ».

Les chéquiers seront donc composés de plusieurs chèques ou tickets, Le premier pour « une consultation médicale gratuite, un deuxième ticket pour accéder à l'achat de contraceptifs, un ticket pour faire les analyses médicales et un ticket pour faire une visite de contrôle », indique l'AFP.

Selon Ségolène Royal, ces chéquiers devraient permettre d'ouvrir « un dialogue avec des jeunes filles qui sont totalement paumées », mais peut-être aussi « de renouer le lien avec les parents » et donner la chance à des mineures « de milieux sociaux très très modestes et souvent en situation d'abandon de maîtriser leur avenir ».