Des citoyens, des pactes et une France autour de la culture

Cécile Mazin - 22.05.2015

Edition - Société - Citoyens culture - Fleur Pellerin - pactes collectivités


En début de semaine, la ministre de la Culture et le Premier ministre ont scellé un accord à destination des collectivités, un point déjà souligné par Manuel Valls, lors de son passage à Cannes. « L'objectif de ces pactes est la cohésion territoriale par la culture », a-t-il assuré. 

 

 

Fleur Pellerin Manuel Valls pactes culturels collectivités

Crédit MCC

 

 

C'est à Matignon que les 39 pactes ont ainsi été signés entre l'État et les collectivités territoriales, pour garantir des financements de projets culturels. Au cours de ses prochains déplacements, Fleur Pellerin sera amenée à en signer de nouveaux. C'est que la hausse du budget de la Culture, pour 2016 et 2017, ouvrirait la voie à « une offensive culturelle globale », que la résidente de la rue de Valois souhaite lancer.

 

Et de préciser, ce 21 mai devant le Sénat : « Offensive culturelle, quand je signe à travers la France des pactes culturels qui engagent l'État pour trois ans aux côtés des villes et agglomérations qui font le choix de préserver le budget de la culture. Offensive culturelle aussi, en écoutant ce qui remonte des territoires. » 

Ces engagements signés sur trois années permettent de renouer des accords entre les territoires et le gouvernement, et touchent tant à l'Éducation artistique et culturelle, que la création et l'accompagnement des artistes. Il s'agit également de rendre la culture accessible, le plus largement possible. 

 

En parallèle, et cette fois, à destination des contribuables et concitoyens, c'est un autre accord, passé avec François Chérèque, président de l'Agence du service civique, qui a été signé toujours ce 21 mai. Citoyens de la Culture est un programme d'action qui « permettra de réaliser 16 000 missions de service civique d'ici la fin de l'année 2016, dont 6000 dès cette année ».

 

Les engagements tourneront autour de deux thématiques définies : 

  • Favoriser l'accès de tous à la culture, parce qu'il faut porter l'offre culturelle au plus près des populations, notamment les plus éloignées de celle-ci ;
  • Mettre la culture au service des valeurs républicaines, pour conforter le sens et l'attachement républicain.

Les volontaires ainsi recrutés auront différentes missions, telles que :  

  • aller à la rencontre des habitants pour les informer des événements culturels se déroulant sur leur territoire et en faciliter leur accès, 
  • organiser des temps de découverte culturelle à destination de publics qui en sont habituellement éloignés (personnes en situation de handicap, personnes âgées isolées…), 
  • faire vivre la mémoire des lieux et des territoires, contribuer à la sensibilisation du public à la lecture et à l'écriture.