Des conseils d'achat plus fiables sur internet qu'en magasins

Clément Solym - 06.05.2009

Edition - Société - internet - conseils - fiables


Le net, tant critiqué pour son manque de fiabilité dans l'absolu, s'est racheté une conduite pour devenir une référence en matière d'achats. Plus de neuf consommateurs sur dix ont en effet plus confiance en ce qu'ils peuvent apprendre sur le net que dans les conseils prodigués par les vendeurs des magasins, annonce un rapport publié par Linkshare et Penn Schopen & Berland Associates.

Réalisée en mars 2009, cette étude montre combien les habitudes des acheteurs anglais changent, eu égard à leurs emplettes. En effet, 92 % des personnes interrogées font plus confiance aux informations sur un produit trouvées sur Internet, et 81 % prennent leurs renseignements en ligne, « la plus part du temps » avant d'investir. Pour 78 % d'entre eux, la publicité à la télé ne leur donne pas assez d'informations pour prendre une décision.

Une nouvelle catégorie de consommateur émergerait alors : les acheteurs de la récession, qui passent par les cybermarchands pour atténuer la hausse des prix. Ainsi, 75 % des personnes interrogées passent par des comparateurs de prix, pour faire les meilleures affaires, et se fient à 69 % aux avis des consommateurs, ainsi qu'aux sites de professionnels, à 66 %.

Dans l'ensemble, 31 % des sondés affirment qu'ils feront plus d'achats en ligne et 58 % s'attendent à faire autant de dépenses qu'en 2008, si ce n'est plus. Pour Liane Dietrich, le message est clair. Non seulement les consommateurs pressés par la crise migrent vers des achats en ligne, mais les détaillants ne doivent pas baisser les bras. Cette nouvelle situation découle du contexte actuel, et doit stimuler l'implication des vendeurs pour fidéliser plus encore leur clientèle.

Rien n'est dit en particulier sur les livres, mais il serait intéressant de savoir dans quelle mesure les chroniques publiées sur ActuaLitté ou d'autres sites vous aident à choisir un livre. Ou pas...