Des dérives esclavagistes inspirées des romans SF de John Norman

Victor De Sepausy - 05.04.2014

Edition - John - Norman - Chroniques


Depuis qu'il a entamé en 1966 sa saga de science-fiction les Chroniques de Gor, l'écrivain américain John Norman reste très controversé. Il faut dire que ses ouvrages mettent en scène un univers profondément machiste et même inspiré du BDSM.

 

L'écrivain tient toujours à se désolidariser de ceux qui se disent adeptes des préceptes goréens, présents dans ses livres. Il n'en demeure pas moins qu'aujourd'hui il existe une forme de secte comptant environ 25 000 personnes et qui vit dans un monde organisé selon une misogynie exacerbée, rapporte 7sur7.

 

Dans le monde parallèle inventé par John Norman les femmes sont les esclaves des hommes, répondant alors à leurs désirs. Certaines affaires se terminent même en justice. Pourtant, malgré les conséquences des lectures de ses œuvres, l'écrivain, né en 1931, continue d'affirmer que lui-même a une vision très positive de la femme.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.