Des ebooks pour Kindle exclusivement offerts par la British Library

Clément Solym - 08.02.2010

Edition - Bibliothèques - ebooks - Kindle - British


Grosse interrogation... Pourquoi le choix du Kindle de la part de la British Library, qui proposera des premières éditions de manuscrits du XIXe siècle, rares et originales, bien sûr. En tout, 65.000 ebooks seront disponibles à compter du printemps, mais manifestement pour les propriétaires de Kindle uniquement.

Oui, évidemment, on y retrouvera tout ce qui est illustrations et police d'origine, et d'auteurs comme Charles Dickens, Jane Austen et Thomas Hardy, mais d'autres aussi, plus obscurs. Ces oeuvres, en version papier coûtent au moins 250 £, précise la British Library dans un communiqué. Mais alors, pourquoi privilégier le Kindle ?

Pour assouplir la perplexité ambiante, précisons que le projet de publication de livres numériques est financé par Microsoft, membre de l'Open Book Alliance... aux côtés d'Amazon. Lynne Brindley, directrice générale de la BL estime que cette décision est une révolution dans l'accès mondial aux ressources de la bibliothèque. En effet, pour l'heure, environ 35 à 40 % des ouvrages du XIXe siècle n'est pas encore disponible en version numérique, alors proposer déjà ces 65.000 ouvrages représente bien une avancée.

Le recul difficile à saisir, c'est de privilégier le Kindle et donc un format fermé. Mais les détails manquent encore - après tout, on peut espérer que ce soit juste un effet d'annonce que de citer le Kindle...

Depuis trois ans, Microsoft et la British Library collaborent à la numérisation des livres. Cependant, si l'établissement perçoit 100 millions £ sous la forme d'une subvention gouvernementale annuelle, il a refusé de divulguer la somme payée à Microsoft pour assurer ce service. Pour ce que l'on en sait, on parle « d'un montant très généreux ».

Les ebooks seront téléchargeables gratuitement depuis le site de la British Library, mais la date de diffusion n'a pas encore été donnée.