Des écrits attestent la présence de Persans dans le Japon d’il y a mille ans

Victor De Sepausy - 06.10.2016

Edition - International - bois - Persan - Japon


On présente souvent le Japon comme un pays assez fermé, ayant peu subi de brassage de sa population. Mais la découverte de morceaux de bois couverts d’écritures en 1960 tend à remettre en cause cette vision des choses. Des archéologues ont enfin pu percer à jour le secret de ces écrits.

 

(Crédits photos : CC BY 2.0 - Carlos ZGZ)

 

C’est ainsi qu’on y apprend qu’il y a mille ans, on retrouvait la présence d’un Persan au sein même du gouvernement qui résidait dans l’ancienne capitale Nara (capitale du pays de 710 à 784), située près de Kyoto, rapporte l’AFP. L’imagerie infrarouge appliquée à ces morceaux de bois a permis de faire parler des caractères restés jusque-là illisibles.

 

L’homme dont il est fait état sur ces morceaux de bois s’occupait notamment de former des fonctionnaires. On le présente même comme un enseignant en mathématiques. Les archéologues ont été surpris de découvrir un Persan dans une région aussi éloignée de la Perse.

 

Cela amène à penser que de nombreux étrangers vivaient certainement à Nara et qu’ils bénéficiaient de droits égaux à ceux des Japonais.