Des écrivains mobilisés dans la lutte contre le néonazisme à Athènes

Clément Solym - 18.12.2012

Edition - International - Egam - grèce - racisme


Face à l'ampleur de la crise économique en Grèce, de nombreuses voix s'élèvent à travers l'Europe pour dénoncer les risques de la montée des extrémismes. C'est ainsi qu'en juin dernier, en réunissant 7 % des voix, le parti néonazi grec Aube dorée a même réussi à se faire une place au Parlement grec.

 

Mobilisé à travers le mouvement anti-raciste européen Egam, de nombreux intellectuels et écrivains sont même venus manifester à Athènes pour dire « stop » au partir néonazi Aube dorée, rapporte l'AFP. Egam, pour European Grassroots Antiracist Movement, a reçu notamment le soutien de Serge Klarsfeld et du prix Nobel italien de littérature Dario Fo.