Des épreuves non corrigées de Harry Potter se vendent 10 000 £ aux enchères

Laurène Bertelle - 16.06.2017

Edition - International - harry potter enchères - harry potter épreuves vente - harry potter manuscrit


Des épreuves non corrigées de Harry Potter à l’école des sorciers ont récemment été vendues aux enchères à près de 10 000 £, soit quatre fois plus que leur valeur estimée. Le même jour se sont également vendus une illustration de Cendrillon et une première édition des Voyages de Gulliver, à un prix encore plus élevé.

 

 

Ce mercredi 14 juin avait lieu à la maison de vente aux enchères Bonhams, à Londres, la vente d’épreuves non corrigées du premier tome de la saga Harry Potter, détenus depuis 1997 par un libraire de la ville de Bournemouth. Les épreuves comportent notamment une erreur dans le nom de son auteure, écrit « JA Rowling » sur la page de titre. Selon le site de la Bonham, il existe environ 200 épreuves du roman avec cette erreur sur le nom de JK Rowling.

 

Les épreuves étaient également accompagnées d’un essai de couverture sur laquelle on distingue plusieurs différences par rapport à la première édition publiée, notamment en termes de couleurs et de typographie. 

 

20 ans après la publication de Harry Potter à l’école des sorciers par Bloomsbury, le lot rassemblant les épreuves et la couverture était estimé entre 1 500 et 2 500 £, et s’est finalement vendu quatre fois plus cher, à exactement 9 375 £. 

 

Le même jour étaient vendus à la Bonhams différents livres, manuscrits, photographies et atlas. Parmi eux, une première édition des Voyages de Gulliver datant de 1726, vendue à 26 250 £, soit l’une des plus grosses ventes. Une aquarelle de Cendrillon par l’illustrateur Arthur Rackham, qui apparaissait dans l'édition de Heinemann de 1919, a également été cédée pour la somme de 17 500 £.