Des Français qui aimeraient lire plus, mais lisent moins

Nicolas Gary - 16.03.2015

Edition - Société - lecture livre France - Français habitudes lire - étude plaisir livres


Un vaste panorama des pratiques de la lecture en France est présenté ce 16 mars par le Centre National du Livre. Mesurer les comportements, comprendre le rapport au livre et la lecture, et identifier les freins qui se posent, trois enjeux pour évaluer la présence du livre sur le territoire. Des données à mettre dans un contexte où, depuis 2007, les chiffres de vente au détail diminuent de 1,2 % chaque année.

 

 

La petite lecture du matin

Christopher Crouzet, CC BY 2.0

 

 

Les Français aiment lire : près de 9 sur 10 se déclarent lecteurs et ont lu au moins un ouvrage au cours des 12 derniers mois – ils sont 19 % à avoir lu un livre numérique sur la même période. Une présence du livre qui remonte à l'enfance, puisque 6 sur 10 reconnaissent que la lecture tenait une grande place, dans leur famille, durant leur jeune âge.

 

Lire est une activité qui occupe 48 % des Français quotidiennement, et 42 % occasionnellement – 8 % uniquement durant les vacances. Cependant, si on lit principalement chez soi, à 95 %, le train et l'avion représentent 57 % du temps, et le lieu de travail, ou d'étude, 25 %. Cependant, c'est le soir, avant de se coucher, que 45 % d'entre eux préfèrent lire. Un moment de détente, d'autant plus que 74 % pensent le lire comme un loisir.

 

 

 

Pour se fournir en ouvrages, 81 % des Français achètent des livres neufs, 72 % se les font offrir ou prêter, 29 % empruntent en bibliothèque et 26 % les achètent d'occasion. À ce titre, 75 % des achats se font en librairies, et 73 % dans les grandes surfaces culturelles. Ceux qui n'achètent pas en librairie expliquent, pour 50 %, qu'ils n'ont pas d'établissement à proximité. 32 % ne trouvent pas ce qu'ils cherchent dans les stocks (et personne ne leur propose de commander ?) et 37 % ignorent que le prix du livre en France est unique, parce qu'ils croient que les librairies sont plus chères.

 

Et puisque l'on parle de loisir, le livre est un cadeau que l'on offre aux enfants, pour 68 %, et aux membres de sa famille à 66 %. Les amis, eux, ne pèsent que pour 42 %. L'envie de partager est primordiale, puisque 68 % offrent pour faire plaisir, et 33 % pour partager un ouvrage apprécié. 

 

Structurellement, les hommes lisent à 32 % pour approfondir leurs connaissances, quand les femmes à 22 % la pratiquent pour se faire plaisir. Le plaisir ne vient que pour 19 %, chez les hommes.

 

 

 

 

Alors voilà : les Français aiment lire, mais souhaiteraient surtout lire davantage : 64 % aimeraient lire plus. 33 % lisent de moins en moins (ils sont 45 % chez les 15-24 ans). Le temps manque surtout pour lire, à 72 %, alors que 66 % préfèrent consacrer leur temps à d'autres loisirs. Ils sont en revanche 61 % à lire autre chose (presse, blogs, contenus multimédias). Et puis, il n'y a pas que le livre : la musique est la principale activité pratiquée, à 87 %, puis la télévision, à 84 % et les sorties entre amis, à 82 %. 

 

Cependant, la lecture resterait l'activité favorite des Français, juste après les sorties culturelles et les sorties entre amis. On lirait également plus, pour 59 % des Français, pour discuter avec les amis.