Des habitations à loyer modéré hébergées en bibliothèque

Julien Helmlinger - 18.10.2016

Edition - Bibliothèques - bibliothèque publique - logement hébergement - diversification


Les passionnés de lecture aiment lire avant de dormir, ce qui donne des idées aux espaces livresques en quête de diversification de leurs services. Le réseau indépendant Brooklyn Library, qui fait partie des établissements de prêt dotés de vastes bâtiments à New York, projette ainsi d'héberger des appartements destinés aux personnes à faibles revenus.

 

---

CC BY 2.0 par Josh Angehr

 

 

À l'issue de sa restructuration, la bibliothèque de Sunset Park devrait comporter 49 logements, dont 39 à loyers modérés en comparaison à la moyenne du marché. Ces HLM sont destinés à des « locataires à faible revenu, y compris ceux qui sont éligibles à l'aide fédérale au logement », pour des loyers allant de 532 $ mensuels pour certains studios à 1272 $ pour le plus cher des appartements trois-pièces.

 

Pour une personne seule, il faudra néanmoins justifier d'un revenu minimum de 22.500 $ annuels, quand pour une famille de quatre personnes il faudra justifier de 86.967 $ de revenus sur l'année. À noter que la moitié des logements est réservée à des membres de l'administration municipale, et 9 autres sont bookés pour des victimes de violences domestiques qui ont pour l'heure trouvé refuge provisoire dans d'autres abris.

 

On ne sait pas encore exactement quel sort est réservé aux dix logements restants, si ce n'est qu'ils sont réservés à une population gagnant un peu plus de revenus. Le projet doit encore passer par un processus d'examen public et être adopté par le conseil municipal.

 

Livres et matelas en librairie aussi, mais pour des séjours plus courts

 

À Paris Shakespeare and Company offre des lits aux bourlingueurs qui souhaitent un abri au plus près des livres : Krista Halverson, directrice de la filiale d'édition de la célèbre librairie, l'évoquait lors d'un récent entretien. Plus de 30.000 personnes en auraient profité, contre un peu d'aide au service de la librairie et la rédaction d'une autobiographie d'une page.

 

Quant à Tokyo, les lecteurs qui ne souffrent pas de claustrophobie peuvent passer un moment dans de petites alcôves directement encastrées dans les étagères de bouquins chez Book & Bed.

 

 

 

(via MelvilleHouse, BrooklynPaper)