Des inquiétudes pour l'avenir du papier ? David Eggers rassure

Clément Solym - 06.06.2009

Edition - Société - inquiétude - avenir - papier


Dave Eggers veut rassurer ceux qui voient se profiler un avenir sombre sur la planète Livrpapié, que menacerait le démoniaque HIBOUK. Ce super héros, auteur des temps modernes est intervenu fin mai au cours d'une conférence et promit personnellement de remonter le moral de tous ceux qui redoutent la fin du papier.

Il a effectivement créé une adresse email, deggers@826national.org, et officiellement dit à ceux qui auraient « un doute, envoyez-moi un courrier, et je vous rassurerai, et vous prouverai que vous avez tort ».

Sitôt dit, sitôt fait : non seulement les gens lui écrivent, mais par dizaines, et voilà David complètement submergé par cette marée de courriels. Mais loin de s'en inquiéter, voilà pour lui au contraire la meilleure des preuves : ces gens qui le contactent manifestent simplement leur enthousiasme à l'égard du papier et de la chose imprimée. Et David de saisir l'occasion de mettre un coup aux a priori.

« Les rapports selon lesquels plus personne ne lit, et plus particulièrement les jeunes, sont largement surestimés, et presque toujours, ils manquent cruellement de fait... Les ventes de livres pour jeunes adultes sont en hausse. De même pour les ventes totales en volume. » On le voit, pas de raison de paniquer, tant que vous avez votre serviette.

Et d'achever son plaidoyer sur un vibrant hommage à l'imprimé : « Il est temps de rugir et d'affirmer, et de célébrer la beauté de la page imprimée. Donnez aux gens quelque chose pour lequel se battre et ils se battront pour cette cause. » Amen...