Des investissements culturels réjouissent les bibliothèques du Québec

Julien Helmlinger - 04.03.2014

Edition - International - Québec - Investissement - Lecture numérique


Après l'annonce, faite ce lundi, d'investissements exceptionnels du ministère de la Culture et des communications, par le ministre Maka Kotto, l'Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ) se réjouit. Tandis que ce budget s'inscrit dans le cadre de la stratégie culturelle numérique québecoise, les bibliothèques publiques autonomes se trouveront épaulées dans le développement et la consolidation de leur offre dématérialisée.

 

 

Le ministre de la Culture, Maka Kotto

Montreal metropole culturelle, CC BY ND 2.0

 

 

Cette aide annoncée par le ministère, et dont l'ABPQ sera mandataire, viendra « directement soutenir les bibliothèques publiques autonomes dans le développement de leur collection de livres numériques », explique l'ABPQ dans un communiqué. Si les modalités précises restent à être définies, l'investissement devrait également leur permettre de « se doter de certains outils essentiels à leur virage numérique ».

 

Pour Stéphane Legault, président de l'ABPQ : « Depuis toujours, les bibliothèques publiques ont su s'adapter à l'apparition de différents formats de transmission de l'information. Du papyrus au livre numérique, les bibliothèques rendent la culture et l'information accessible à tous les citoyens, peu importe leur revenu ou leur niveau d'éducation. De par notre mission d'éducation, d'alphabétisation et de culture, cette aide financière vient démontrer la pertinence des bibliothèques publiques québécoises dans l'accès à l'information numérique. »

 

Depuis deux ans, le prêt d'ebooks afficherait les signes d'une forte croissance au Québec. Entre décembre 2012 et décembre 2013, le nombre d'emprunts aurait progressé de plus de 250 %, quand la plateforme de prêt dématérialisé en bibliothèques publiques, PRETNUMERIQUE.CA, franchissait le seuil du demi-million de prêts en janvier dernier.