Des lecteurs et tablettes Kobo dans les postes de WH Smith

Clément Solym - 19.08.2013

Edition - Economie - lecteurs ebook - tablette - Kobo


Trouver des smartphones dans les bureaux de poste français est devenu banal. Mais pouvoir y acheter des lecteurs ebook et des tablettes n'est pas encore démocratisé. Au Royaume-Uni, la Royal Mail s'est associée depuis un moment aux librairies WH Smith pour s'alimenter en livres et service de papeterie. Et le futur ne manquerait manifestement pas d'avenir.

 

 

 

 

En effet, Kobo profite depuis 2011 d'un partenariat de commercialisation de ses appareils, qui sont proposés dans les 621 boutiques du libraire WH Smith. Et grâce aux efforts constants du groupe, la famille Kobo a connu le plus fort taux de pénétration dans le pays. 

 

Or, depuis avril 2007, l'une des stratégies mises en place pour soutenir l'activité des bureaux de poste en difficulté fut de les délocaliser dans des établissements WH Smith. A l'époque, les syndicats n'avaient pas vraiment apprécié cette manoeuvre, alors que cette fermeture des bureaux de la Post Office pouvait entraîner la suppression de 1000 à 3000 emplois.

 

Depuis, les clients s'en sont accommodés, et manifestement, un nouveau service voit le jour : la vente de tablettes Kobo Arc dans ces établissements. 

 

On en trouve la trace dans la boutique/bureau de poste WH Smith de Winchester, dans l'Hampshire, où le propriétaire n'hésite pas à promouvoir les appareils de Kobo auprès des clients qui font la queue pour retirer leurs paquets - le tout avec une remise particulièrement intéressante. 

 

Pourtant, les boutiques postales WH Smith n'ont pas vraiment bonne presse : elles seraient pires encore que les anciens bureaux de poste, avec des temps d'attente particulièrement importants, largement supérieurs à la moyenne nationale. Pas très reluisant pour le client - mais assez pénible pour inciter à acheter un lecteur ebook pour prendre patience ?

 

via Teleread