Des libraires anglais luttent pour l'environnement

Clément Solym - 11.12.2007

Edition - Société - Hay-on-Wye - Angleterre - libraires


Hay-on-Wye, petite ville d'Angleterre, est décrite comme « la cité des livres ». Véritable Meque des bibliophiles, elle fait la joie des chineurs avec son marché de vente d'occasion. Depuis 1987, son Guardian Hay Festival de littérature draine une foule conséquente du 22 mai au 1er juin, puisqu'on parle de 80 000 personnes en 10 jours. Une véritable foire pour les 1900 habitants réguliers...

Qui plus, on a une conscience politique et environnementale à Hay-on-Wye, tout particulièrement avec ses libraires. Afin de réduire l'utilisation de sac en plastique et les émissions de carbone par conséquent de 10 %, les commerçants ont accepté différents stratagèmes.

« Nous travaillons d'arrache-pied pour réduire l'impact environnemental de nos activités. Un nouveau modèle de sac présent depuis 2006 réduit de 26 % la quantité de plastique utilisée. » On demandera donc au client s'il désire vraiment un sac. « Ainsi, nous avons choisi de faire un don à la Woodland Trust si le client refuse de prendre un sac. Notre objectif est de planter de cette manière 10000 arbres avant la fin 2008 », explique W.H. Smith.

Le porte-parole de Waterstone ajoute : « Notre politique dans le domaine des sacs est réutiliser et recycler. Celui que nous proposons est déjà constitué à 70 % de matériaux recyclés. [...] L'an prochain nous mettrons même en place un sac en tissu biodégradable. »

À l'instar de ce qui se fit en 2002 en Irlande, de nombreuses villes en Angleterre envisagent de lancer une taxe sur les sacs plastiques. Hay-on-Wye serait alors la troisième ville européenne à se lancer dans cette initiative.

Pour approfondir

Editeur : ODILE JACOB/SCIENCES
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN :