Des librairies chrétiennes refusent les livres qui racontent le paradis

Clément Solym - 26.03.2015

Edition - International - Saintes Ecritures - Expérience de mort imminente - récit expérience Paradis


Quand 180 librairies, d'une même chaîne chrétienne, refusent en chœur, mais pas d'enfants, de vendre un best-seller qui parle du Paradis, on est en droit de se poser quelques questions. LifeWay Christian Resources a pourtant refusé un livre, puis un autre, parce qu'ils parlent d'expériences liées à une vision du Ciel. Enfer, et damnation !

 

Heaven's Gate

Hartwig HKD, CC BY NC 2.0

 

 

Toutes les parutions liées aux récits et autres témoignages sur ce que peut être le Paradis sont désormais mises à l'Index de la chaîne de librairies. Une décision des responsables, qui est intervenue ce 24 mars, en réponse à une enquête sur le livre 90 Minutes in Heaven, de Don Piper. 

 

Ce dernier raconte comment, après un accident de voiture, il a vu le Ciel, et par la suite écrit et vendu 6,5 millions d'exemplaires, à travers 46 langues. Mais le problème est qu'une enquête liée à ce livre doit sortir cet automne, et la direction globale des établissements a choisi de supprimer tout ouvrage de ce genre. 

 

Selon les responsables, les Saintes Écritures disposent de toute la littérature nécessaire sur la vie après la mort. Les ouvrages qui paraissent sont des ressources qui deviennent « des bases de compréhension de l'au-delà », précise un porte-parole. Sauf qu'ils ne peuvent pas accéder au statut de véritables révélations, et ne se hisseront jamais au niveau du rang de révélation biblique. 

 

Et de s'abriter derrière l'idée que « les paroles bibliques se suffisent, pour ce qui est de l'expérience explicative, pour guider sur la compréhension de la vérité au sujet du ciel et de l'enfer. »

 

Don Piper, auteur par qui le scandale arrive, assure n'être qu'un « homme ordinaire avec une histoire extraordinaire. Je veux que les gens voient l'espoir dans les défis qu'ils rencontrent, pour voir que la douleur peut aussi avoir un but ». 

 

La directrice de la communication de LifeWay est intervenue pour confirmer que les ouvrages expédiés par les éditeurs sont en cours de retour. « Nous avons encore du travail à faire en alignant la LifeWay Retail Division avec la vision et les valeurs fondamentales de LifeWay », assure-t-on. 

 

Il semble que le président de LifeWay, Thom Rainer, déborde actuellement d'emails de revendications...