Des livres aux objets : la bibliothèque devient musée

Cécile Mazin - 27.11.2015

Edition - Bibliothèques - bibliothèque musée - objets bibliothèque - BnF atelier


Dans le cadre de ses Ateliers du livre, inaugurés en 2002, la Bibliothèque nationale de France consacre depuis 2010 une session annuelle à l’histoire des bibliothèques. Cette 38e édition se propose, au cours d’une après-midi de communications suivie d’une table ronde de professionnels, d’interroger la place de l’objet en bibliothèque. 

 

Des canards à la BnF

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

« En quoi ces collections d’objets sont-elles constitutives des fonds conservés par les bibliothèques ? Comment sont-elles entrées dans ces institutions ? Leur présence a-t-elle toujours été acceptée ou a-t-elle fait l’objet de remises en question ? La légitimité de leur présence une fois établie, comment les bibliothèques ont-elles décidé de les valoriser auprès de leurs différents publics ? »

 

Pour le plus grand nombre, le mot « bibliothèque » est synonyme de « livres » ou tout du moins d’« imprimés ». Si la présence, auprès des livres, de manuscrits, de cartes ou d’estampes, relevant du monde de l’écrit, surprend assez peu les lecteurs, il n’en va pas de même pour des collections se rapprochant de celles des musées. Un certain nombre de bibliothèques, en France et à l’étranger, conservent en effet des objets de toutes natures (monnaies, instruments de chirurgie, peintures, marionnettes) dont la cohabitation auprès des livres peut étonner. 

 

Avec des représentants de la Bibliothèque nationale de France, de la bibliothèque Sainte-Geneviève, de la bibliothèque Inguimbertine et des musées de Carpentras, de la Bibliothèque nationale centrale de Rome, de la British Library, des bibliothèques de Rouen, de Rennes et de l’Académie nationale de médecine.

 

Les conférences, en français et en anglais, seront proposées en traduction simultanée. Cet atelier est organisé en partenariat avec l’École nationale des Chartes et l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques.

 

Rendez-vous le 17 décembre prochain de 14 h à 19 h.

Ouverture

Yves Alix, directeur de l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques,

Jean-Michel Leniaud, directeur de l’École nationale des chartes,

Denis Bruckmann, directeur des collections de la Bibliothèque nationale de France

 

« Une bibliothèque [...] c’est aussi le royaume du hasard » (A. Manguel)

Christine Bénévent, professeure à l’École nationale des chartes

 

Quand patrimoine écrit et patrimoine muséal sont indissociables : la bibliothèque Inguimbertine

Jean-François Delmas, conservateur général, directeur de la bibliothèque Inguimbertine et des musées de Carpentras

 

Le Musée Bodoni à la Bibliothèque Palatine de Parme et la tradition des musées dans les bibliothèques italiennes

Andrea de Pasquale, directeur de la Bibliothèque nationale centrale de Rome

 

15 h 40-15 h50 Questions

 

La place des « antiquités écrites » et les projets pour un nouveau Cabinet des médailles à la Bibliothèque nationale (1800-1865)

Felicity Bodenstein, Post doctorante, membre du musée d'histoire de l'art de Florence

 

Enlightenment universalism and large-scale cultural engagement: The British Library

Kristian Jensen, Direccteur des collections de la British Library

 

16 h 40-17 h Questions 

 

17 h — 19 h Table ronde : Quelle place pour ces objets aujourd’hui en bibliothèque ?

La légitimité de leur présence, en bibliothèque plutôt qu’en musée, continue-t-elle d’être discutée ? Quels avantages et quelles difficultés présentent ces collections en termes de conservation et de valorisation ? Quelle(s) attitude(s) peut adopter un professionnel découvrant ce type de collections dans ses fonds ? Telles sont quelques-unes des questions qui seront abordées au cours de cette table ronde.

Animée par Gennaro Toscano, directeur des études du département des conservateurs et directeur des relations scientifiques à l’Institut national du Patrimoine.

Avec Claire Basquin, conservateur responsable du Patrimoine et des Maisons littéraires, Réseau des bibliothèques de Rouen,

Sarah Toulouse, conservateur au Musée des arts et des lettres Henri Pollès de la bibliothèque municipale de Rennes,

Joël Huthwohl, directeur du département des Arts du spectacle de la Bibliothèque nationale de France,

Yannick Nexon, chef du département de la Réserve de la bibliothèque Sainte Geneviève,

Jérôme Van Wijland, conservateur d’État, directeur de la bibliothèque de l’Académie nationale de médecine