3 poètes de la Négritude, livres de la discorde pour Forrest et Cazeneuve

Clémence Chouvelon - 06.08.2015

Edition - Société - Forrest - Cazeneuve - Mediapart


Le Fondation créée par George Arthur Forrest, riche homme d'affaires belge d'origine néo-zélandaise, est au centre d'une polémique. Mediapart s'interrogeait, ce lundi, sur la nature intéressée de l'achat d'une collection de livres estimée à 60.000 €, auprès des éditions À Dos d'âne. Une société, maison d'édition, que dirige Véronique Cazeneuve, parallèlement femme du ministre de l'Intérieur français. La fondation dénonce une « fausse polémique » autour de cet achat, dont elle serait victime. ​

 

 


Le coffret 3 poètes de la négritude

 

 

Les ouvrages en question, près de 3.000 coffrets de 3 poètes de la négritude, une collection de trois livres illustrés, Aimé Césaire, un volcan nommé poésie, Léon-Gontran Damas, le poète jazzy et Léopold Sédar Senghor, le poète des paroles qui durent, signés par trois poètes contemporains Bruno Doucey, Nimrod et Véronique Tadjo, sont publiés par les éditions A dos d'âne.

 

Destinés à des fins éducatives, ils ont été remis au ministre katangais de l'Éducation, Laurent Kaozi Sumba, lors d'une cérémonie dans un lycée de Lubumbashi, le chef-lieu de la province du Katanga au Congo. Le tout en présence de George Forrest et de Véronique Cazeneuve, qui auraient ce 24 juin « fait l'aller-retour Kinshasa-Lubumbashi dans le jet privé de M. Forrest » explique Mediapart. 

 

Or, en parallèle à cette affaire, George Forrest fait « l'objet d'investigations menées par les troupes du premier flic de France » écrit Mediapart, Bernard Cazeneuve, pour avoir versé une commission de 5 millions € à Patrick Balkany, maire Les Républicains de Levallois. « Oeuvre caritative, maladresse de la part du couple ou conflit d'intérêts ? » lançait Mediapart ce lundi. « L'industriel aurait-il voulu s’attirer les bonnes grâces du ministre de l’Intérieur en achetant les livres de sa femme ? » 

 

Polémique "regrettable et sans fondement"

 

« Que la directrice de la maison d'édition soit l'épouse d'un ministre français est anecdotique », défend le poète et écrivain sénégalais Hamidou Sall, directeur général de la Fondation George Arthur Forrest, dans un communiqué. « D'autant que son statut n'a aucun lien avec cette action philanthropique. Cette fausse polémique, au demeurant injuste, est donc regrettable et sans fondement. » 

 

 

 

« Je n’ai jamais été présentée comme cela là-bas, et je ne l’aurais pas accepté. […] J’y suis allée pour donner du sens à la remise des livres. À Lubumbashi, pendant deux heures, on a parlé des poètes et du projet, et très peu de M. Forrest » a déclaré quant à elle Catherine Cazeneuve à Médiapart. (via Mediapart

 

« Dédiée à l’Afrique, La FONDATION GEORGE ARTHUR FORREST promeut la transparence, une gestion honnête des ressources naturelles et l’introduction de plus d’éthique dans la gestion des affaires sur le continent africain », assure l’organisation sur son site. 

 

Notons qu’en juin dernier Mediapart affirmait disposer d’une nouvelle pièce dans le dossier du Kazahgate. Cette fois, c’était George Forrest, l’industriel qui intéressait le site : il aurait versé 95.000 € sur le compte d’un conseiller de Nicolas Sarkozy, afin de mettre à l’abri l’oligarque Patokh Chodiev.

 

Sollicitée par ActuaLitté, la maison d'édition À Dos d'âne, n'était pas disponible pour nous apporter de commentaires.


Pour approfondir

Editeur :
Genre : lettres et...
Total pages : 48
Traducteur :
ISBN : 9782919372324

Aimé Césaire ; un volcan nomme poésie

Originaire de Basse-Pointe, en Martinique, Aimé Césaire fera des études brillantes à Paris. Ami de Senghor et de Damas, il inventera avec eux la négritude ; défense des valeurs des peuples noirs.Grand poète, Aimé Césaire sera aussi député et maire de Fort-de-France au cours d'une vie où poétique et politique ne feront plus qu'un.

J'achète ce livre grand format à 7.50 €