Des livres hébreux rares, saisis par l'Irak, resurgissent en Israël

Clément Solym - 27.06.2008

Edition - Société - livres - Hussein - Israel


L'affaire est étrange et laisse perplexe le quotidien Haaretz qui explique la situation. En 2003, alors que Saddam Hussein était encore au pouvoir, l'État irakien avait dérobé des livres précieux, avec notamment un commentaire du Livre de Job, daté de 1487 ainsi qu'un exemplaire des prophéties, paru à Venise en 1617.

Conservés dans par les services de sécurités du pays, les livres avaient subi la guerre eux aussi, et lors d'un bombardement américain, une fuite d'eau les avait passablement endommagés. Les États-Unis les avaient reçus pour les traiter, avec l'accord irakien, mais quelques volumes se perdent dans l'avion. Ou à la douane...

Et les voilà de retour, dans le Centre de l’héritage des juifs de Babylone (Tel-Aviv), où Mordechaï ben Porat travaille, et atteste que les livres ont été rachetés « à des voleurs ». L'Irak comptait l'une des communautés juives les plus anciennes au monde, avec 2600 d'histoire. En 1948, 130.000 juifs habitaient encore en Irak. Quand le régime Hussein a débuté, bon nombre d'entre eux a dû quitter le pays, laissant leurs biens sur place.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.