Des manuscrits inédits de jeunesse signés Stieg Larsson

Clément Solym - 08.06.2010

Edition - Société - textes - inedits - larsson


La nouvelle est d'envergure, et pour le moment, rien n'a été dévoilé par la bibliothèque nationale de Suède. Seule information lancée par l'AFP, plusieurs manuscrits inédits de Stieg Larsson viennent de remonter à la surface, comme un cadavre mal lesté.

C'est l'AFP, contactée par l'établissement, qui soulève le voile : depuis hier, à Stockholm, on ressent une certaine fébrilité. « Nous avons reçu des courts textes d'un périodique nommé le Jules Verne Magazine, et dans ces archives, il se trouve plusieurs manuscrits de l'auteur Stieg Larsson qui n'ont jamais été publiés », explique Magdalena Gram, adjointe à la bibliothèque.

Rédigés alors qu'il n'était encore qu'un ado pas sérieux - 17 ans, précisément, on ne se refait pas - ces textes versent dans la science-fiction, et c'est dans l'espoir d'une publication dans le magazine que Stieg les avait manifestement envoyés. Mais la revue les aurait refusés.

Les écrits ayant tout juste été reçus, personne n'a encore eu le temps de se pencher dessus pour les examiner en profondeur.

Or, une question se posera tout de même : à qui appartiennent les textes ? Réponse facile : aux ayants droit, à savoir le père et le frère, qui pourraient faire valoir leurs droits, justement, sur ces oeuvres. Une hypothèse que Magdalena redoute - ces textes pourraient probablement plus nuire à la réputation posthume de Stieg que le servir.

De quoi sans nul doute alimenter la légende dans tous les cas.

Crédit photo Actes Sud