Des milliers d'ouvrages destinés à des enfants perdus lors d'inondations aux États-Unis

Orianne Vialo - 25.07.2016

Edition - Société - Reach-A-Child inondations - livres enfants distribution - ouvrages perdus inondations


Reach-A-Child, une société américaine spécialisée dans la collecte et dans la distribution d’ouvrages à destination d’enfants se trouvant en situation de crise — c’est-à-dire les enfants ayant été accidentés, les enfants victimes de violences domestiques, les enfants ayant subi un traumatisme — vient de perdre plusieurs milliers d’ouvrages lors d’inondations provoquées par une tempête ce 22 juillet à Madison, dans le Wisconsin (États-Unis). Plusieurs milliers d’ouvrages sont désormais perdus. 

 

Une photo du sinistre, postée sur la page Facebook de Reach-A-Child.

 

 

C’est en 2007 que l’organisation Reach-A-Child a vu le jour. Le concept est très simple : le but est de proposer aux enfants se trouvant en situation de crise de bénéficier d’ouvrages, pour leur permettre de se distraire, et de mieux gérer la situation dans laquelle ils se trouvent. Et pour ce faire, l’organisme a créé un programme intitulé le Reach Bag Program qui permet aux véhicules d’urgence d’être équipés de 10 sacs à dos et de 10 livres, à distribuer aux enfants qu’ils rencontreront.

 

« Lorsqu’ils [les pompiers, policiers, sauveteurs, NdR] se trouvent face à un enfant qui a eu un accident de voiture, dont la maison a été ravagée par un incendie ou encore qui est victime de violences domestiques, ils peuvent lui offrir un livre sur lequel il peut se focaliser, mais aussi pour le réconforter. Mais plus important encore, cela leur permet de se distraire, et de penser à autre chose que les entourent » explique le directeur marketing de Reach-A-Child, Eric Salzwedel.

 

Cependant, le 22 juillet dernier, l’entrepôt qui contenait tous les ouvrages et les sacs à dos a été inondé des suites d’une tempête. « Nous avons reçu un appel nous apprenant que, malheureusement, l’endroit où nous stockons les livres pour enfants se trouvait sous l’eau », indique Eric Salzwedel. « Malheureusement, maintenant qu’ils ont subi de tels dégâts des eaux, ils sont inutilisables pour notre programme », regrette-t-il. 

 

 

 

En tout, ce sont plusieurs milliers d’ouvrages qui ont été perdus, même si leur nombre reste approximatif, car les membres de l’équipe de Reach-A-Child n’ont pas encore terminé l’inventaire. « Nous pensons que nous avons environ 10.000 livres qui ont été gravement abîmés par les inondations. »

 

Évidemment, le directeur marketing estime ces pertes vraiment regrettables, mais compte sur le soutien jusqu’ici sans limites de la communauté pour que Reach-A-Child puisse continuer ses missions auprès des enfants. « Cela ne nous freine pas », indique-t-il. 

 

Ci-dessous, deux femmes qui avaient fait don de 1112 ouvrages à l’organisation : 

 


 

 

via Channel3000