Des milliers de livres détruits à cause d'inondations au Canada

Lauren Muyumba - 12.07.2013

Edition - International - Tom Williams - Livres - Rares


Le libraire Tom Williams devient « un comptable à la retraite tout d'un coup », selon ses propres mots. Les eaux de la rivière Elbow ont atteint la boutique, à son plus grand étonnement. Il a finalement pu entrer dans sa librairie, mais sa collection de livres d'occasion, et d'autres publications rares, ont été retrouvées sous un torrent de boue.

 

 

 

 www.abebooks.com

 

 

Les eaux de crue ont été particulièrement impressionnantes cette année. Au mois de juin, de fortes inondations ont touché Calgary, capitale pétrolière du Canada, dans la province de l'Alberta. La région n'avait pas connu de pareilles pluies torrentielles depuis bien longtemps.

 

100 000 personnes avaient dû être évacuées du centre-ville. Les inondations ont suscité une grande mobilisation de la part des pompiers, de la police et des autorités de la ville. Mais tout n'a pas pu être sauvé. Trois corps avaient été retrouvés. Quant aux livres de la librairie de Tom Williams, ils n'ont pas survécu non plus.

 

Au total, plus de 200 000 livres de seconde main peuvent dire adieu au magasin. Dur à avaler pour ce libraire de 77 ans qui a vu filer sous ses yeux des oeuvres, qui, comme des containers à ordure, ont fini par être jetées dans un camion. Depuis 1958, il tenait la librairie Tom Williams Books, spécialisée en livres usagés et rares. « J'ai eu la première édition de Samuel Herne », a déclaré Tom Williams. L'ouvrage d'un des plus grands explorateurs canadiens était précieux et avait été publié à la fin du XVIIIe siècle, comme le rappelle le Calgary Sun.

 

Décidément, cet endroit du globe est la proie aux incidents naturels causant des dégâts aux livres rares. En septembre 2012, suite à un incendie dans les toilettes de la Central Library de Calgary, plusieurs collections de la bibliothèque étaient parties en fumée.