Des prédictions sur l'avenir du Vook ? Pure vanité

Clément Solym - 11.01.2010

Edition - Société - prédictions - avenir - Vook


Bob Stein, directeur de l'institut du futur du livre, situé à New York, nous a déjà gratifié de commentaires intéressants sur le livre numérique et l'évolution de l'industrie. C'est en effet lui qui pointait la dichotomie actuelle, expliquant que le futur pourrait tout à fait être à la résignation. « J'aime les églises gothiques et je suis désolé que l'on n'en construise plus, mais c'est ainsi. » Un peu comme les livres papier dans le futur...


Plus récemment, c'est dans un entretien avec le Washington Post qu'il a de nouveau signifié ses appréhensions. « L'âge du contenu linéaire pur va (tré)passer avec la naissance du contenu numérique sur le réseau », expliquait-il dans le cadre d'un entretien sur le Vook, cet hybride entre livre et vidéo... Concrètement, il s'agit de marquer des pauses dans la lecture pour profiter de séquences vidéo ou diffuser une musique, censées ajouter à l'ambiance du livre.

Pour le moment, il estime que toutes les hypothèses sur le devenir du livre que nous formulons aujourd'hui ne tiendront plus la route dès lors que ces expérimentations exploseront réellement. « Des choses comme le Vook sont réellement triviales. Nous allons voir une explosion de l'expérimentation avant que ne surgisse un nouveau format dominant. Nous n'en sommes qu'au stade liminaire. » Et principalement de ce que la narration future pourra prendre comme aspects.

« Le tout début du début », ajoute-t-il.

Car, à mesure que nous avançons, les pages imprimées devraient reculer, du fait des écrans qui s'avancent, eux, et des évolutions technologiques qui vont vers le multitouch. Prédire la mort éventuelle du roman traditionnel résonne quasiment comme une hérésie, de même que l'on rapprochera toujours les paroles de Jeff Bezos qui prédisait la mort du papier tout court.

Sauf que le genre existe depuis des années, voire des siècles. Et que rien n'empêcherait une nouvelle approche narrative, et donc la création d'un nouveau genre...