Des profs de SES opposés au projet de nouveau programme

Clément Solym - 06.06.2010

Edition - Société - sciences - économiques - sociales


Elaboré par un groupe d’experts, le projet de programme pour l’enseignement des sciences économiques et sociales en classe de première est actuellement en consultation jusqu'au 16 juin sur le site eduscol.education.fr.

Mais l’association représentant les profs de SES, l’Apses, qui faisait originellement partie du groupe d’experts, s’est retirée de la discussion à la suite de profondes divergences sur le programme à mettre en place.

Pour ne pas demeurer en reste, l’association en est venue à formuler une contre-proposition. Sur son site, on peut ainsi venir voter pour choisir entre les deux propositions de programme. L’Apses s’est d’ailleurs indignée après l’attaque dont le site a fait l’objet. En effet, en quelques minutes, pas moins d’une centaine de votes sont allés du côté du projet gouvernemental…

L’association reproche à l’actuelle proposition du groupe d’experts d’en faire trop sur ce projet qui doit rentrer en application à partir de 2011. En effet, on y retrouve tout de même 170 notions abordées ainsi que 38 chapitres. Cela ne conduirait qu’à l’émiettement de l’enseignement.

Dans sa proposition, l’association réduit le programme à l’essentiel autour de 70 notions et 20 chapitres. Elle souhaite aussi redonner du sens au lien qui a toujours existé, au sein de cette matière, entre économie et sciences sociales dans la découverte du fonctionnement des entreprises et du système économique en règle générale.